Baisse du nombre de cas ; réouverture de l’aéroport Ben Gurion jeudi soir
Rechercher

Baisse du nombre de cas ; réouverture de l’aéroport Ben Gurion jeudi soir

Les ministres de la Santé et des Transports conviennent d’une reprise des opérations selon le plan précédent, exemptant de quarantaine les voyageurs de retour de certains pays

Voyageurs à l'aéroport international de Ben Gurion, lors d'un confinement national, le 12 octobre 2020. (Olivier Fitoussi/FLASH90)
Voyageurs à l'aéroport international de Ben Gurion, lors d'un confinement national, le 12 octobre 2020. (Olivier Fitoussi/FLASH90)

Israël a levé jeudi les restrictions au départ sur les vols internationaux pour ses ressortissants, mises en place fin septembre pour lutter contre l’un des taux de contamination au nouveau coronavirus les plus élevés au monde.

Les ministres ont donc convenu mercredi de rouvrir l’aéroport Ben Gurion pour les voyages à l’étranger, alors que les taux d’infection du coronavirus sont en baisse, malgré la prolongation du confinement national jusqu’à la semaine prochaine.

« A partir de vendredi, l’ordonnance d’urgence restreignant l’accès à l’aéroport » de Tel-Aviv « sera annulée », a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Le ministre de la Santé Yuli Edelstein et la ministre des Transports Miri Regev, en coordination avec le cabinet du Premier ministre, ont convenu que l’aéroport reprendrait ses activités à partir de minuit dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les voyages seront autorisés dans le cadre du plan « Ciel ouvert », en vertu duquel les voyageurs ayant obtenu un résultat négatif au test de dépistage avant de se rendre dans des pays « verts » à faible taux d’infection n’auront pas besoin de se mettre en isolement à leur retour. Ceux qui reviennent de pays « rouges » à fort taux d’infection seront tenus de s’isoler pendant 14 jours à leur retour en Israël.

« A partir de vendredi, tous ceux qui le souhaitent peuvent voyager où ils veulent », a déclaré Regev dans une déclaration rapportée par Ynet.

Il n’y a que trois pays où les Israéliens peuvent actuellement voyager sans quarantaine à leur arrivée ou à leur retour : la Grèce, la Bulgarie et la Serbie.

La commission de la Constitution, du Droit et de la Justice, qui supervise la politique du gouvernement dans la lutte contre le virus, a voté plus tôt dans la journée la levée des restrictions sur les voyages aériens à l’étranger d’ici vendredi.

Selon les termes du confinement qui a débuté le 18 septembre, les voyageurs n’étaient autorisés à embarquer que s’ils avaient acheté leur billet avant le 25 septembre, date à laquelle des règlements renforcés ont été introduits. De nombreux Israéliens ont rapidement acheté des billets pour devancer l’échéance.

Les résidents étrangers pouvaient eux continuer à voyager sous certaines conditions.

La réouverture de l’aéroport a été décidée suite aux inquiétudes exprimées par le procureur général Avichai Mandelblit devant la poursuite de sa fermeture, déclarant que les compagnies aériennes ont menacé de porter plainte pour les dommages subis, a rapporté la Douzième chaîne.

La ministre des Transports Miri Regev en visite à l’aéroport Ben Gourion près de Tel-Aviv le 13 août 2020. (Flash90)

Mardi soir, les ministres ont décidé à l’unanimité de prolonger de cinq jours le confinement national. Ils doivent se réunir à nouveau jeudi pour examiner la possibilité d’assouplir certaines de ses limites. Mardi soir, Regev avait demandé l’ouverture des aéroports, même si d’autres restrictions restaient en place.

Le ministère de la Santé a déclaré que seuls 2 255 cas ont été confirmés mardi, ce qui porte le total du pays depuis le début de la pandémie à 297 274, dont 48 015 cas actifs. Il y a moins de trois semaines, les infections quotidiennes étaient supérieures à 8 000.

Le taux de résultats positifs aux tests de dépistage du coronavirus est le plus bas depuis juillet, a déclaré le ministère de la Santé.

Le pays de neuf millions d’habitants, a officiellement enregistré près de 300 000 cas de contaminations et plus de 2 000 décès liés au virus.

Depuis quelques jours, le taux d’infection a décru mais reste parmi les plus élevés au monde.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...