Rechercher

Bennett a rendu visite aux victimes de l’attentat terroriste de Tel Aviv

Le Premier ministre a déclaré que le pays "passait de la défense à l'attaque et attaquerait les sources du terrorisme, à tout moment, n'importe où"

Le Premier ministre Naftali Bennett rend visite aux victimes d'une fusillade terroriste à Tel Aviv, à l'hôpital Ichilov, le 9 avril 2022. (Crédit: Autorisation)
Le Premier ministre Naftali Bennett rend visite aux victimes d'une fusillade terroriste à Tel Aviv, à l'hôpital Ichilov, le 9 avril 2022. (Crédit: Autorisation)

Après une visite samedi soir pour s’entretenir avec les victimes hospitalisées de la fusillade terroriste meurtrière de jeudi à Tel-Aviv et leurs familles, le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré que les forces de sécurité continueront de « poursuivre les terroristes partout, jour et nuit ».

« Je viens de rendre visite aux blessés de l’hôpital d’Ichilov, ils sont vivants et ont un mental d’acier », a déclaré Bennett.

L’attaque terroriste de jeudi sur la rue Dizengoff à Tel-Aviv a tué trois personnes et en a blessé au moins 10 autres, rompant une période de pseudo accalmie qui s’était installé depuis le 28 mars, lorsqu’un terroriste palestinien a ouvert le feu dans la banlieue de Tel-Aviv à Bnei Brak, tuant cinq personnes.

Le terroriste qui a perpétré l’attaque par balles jeudi a été abattu après avoir été découvert dans une mosquée par les forces de sécurité tôt vendredi matin après une chasse à l’homme de grande ampleur.

Bennett a déclaré samedi qu’Israël « passait de la défense à l’attaque et attaquerait les sources du terrorisme, à tout moment, n’importe où, la nuit, le jour, le matin, le soir et où qu’elles se trouvent ».

« Comme je l’ai dit, il n’y aura aucune restriction sur les forces de sécurité, sur Tsahal, le Shin Bet et la police israélienne. Nous continuerons à poursuivre les terroristes partout », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre Naftali Bennett rend visite aux victimes d’une fusillade terroriste à Tel Aviv, à l’hôpital Ichilov, le 9 avril 2022. (Crédit: Autorisation)

Plus tôt samedi, les forces de sécurité israéliennes ont fait une descente en Cisjordanie, au domicile du terroriste qui a perpétré l’attaque à Tel-Aviv, essuyant des tirs d’hommes armés palestiniens dans la ville de Jénine et d’autres villages voisins.

Dans des images publiées en ligne, des coups de feu ont été entendus dans la région. Tsahal a déclaré qu’il n’y avait pas eu de victimes israéliennes.

Selon certaines informations, l’armée a cherché à arrêter le père de Raad Hazem, 29 ans, le terroriste qui a tué trois Israéliens lorsqu’il a ouvert le feu sur le bar Ilka jeudi soir, mais il n’était pas chez lui au moment de l’opération.

Le père de Hazem, Fathi, est un ancien prisonnier de sécurité qui a auparavant servi comme officier dans les services de sécurité de l’Autorité palestinienne à Jénine. Il a refusé d’être interrogé par les autorités israéliennes.

Vendredi, Fathi a salué les actions de son fils devant une foule rassemblée devant la maison familiale. « Vos yeux verront bientôt la victoire. Vous verrez le changement. Vous obtiendrez votre liberté… Dieu, libérez la mosquée Al-Aqsa de la profanation des occupants », a déclaré Fathi.

Hazem a pris la fuite après l’attaque et a été retrouvé caché près d’une mosquée à Jaffa après une chasse à l’homme de plusieurs heures impliquant des centaines d’agents de sécurité. Alors qu’il levait initialement les mains en signe de reddition, Hazem aurait alors sorti une arme à feu et ouvert le feu sur les officiers, qui ont riposté et l’ont tué.

Un soldat israélien prend une mesure au domicile du terroriste qui a tué trois personnes à Tel-Aviv, lors d’un raid dans le camp de réfugiés de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, le 9 avril 2022. (Crédit: Tsahal)

Selon les médias palestiniens, les troupes à Jénine ont recueilli samedi des preuves au domicile de la famille Hazem et interrogé d’autres proches sur les lieux.

Les médias indiquent que des proches de Hazem sont soupçonnés de l’avoir aidé à préparer l’attaque ainsi que de l’avoir aidé à la mener à bien.

L’agence de sécurité du Shin Bet a déclaré que Hazem n’avait « aucune affiliation organisationnelle claire, aucune expérience en matière de sécurité et aucune arrestation antérieure ».

En plus des perquisitions, la maison de la famille Hazem a été cartographiée par les troupes avant une éventuelle démolition.

Les funérailles de deux des victimes de jeudi, Tomer Morad et Eytam Magini, amis d’enfance tous deux âgés de 27 ans, devraient avoir lieu dimanche après-midi au cimetière Pardes Haim de Kfar Saba. Les funérailles de Barak Lufan, 35 ans, père de trois enfants, grièvement blessé lors de l’attaque et qui a succombé à ses blessures, auront lieu dans sa ville natale, le kibboutz Ginosar. La date et l’heure de l’enterrement n’ont pas encore été communiquées.

Les trois victimes de l’attentat terroriste à Tel Aviv, le 7 avril 2022. De gauche à droite : Tomer Morad, Eytam Magini et Barak Lufen. (Crédit : Autorisation)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...