Canicule en vue : les Israéliens invités à rester au frais et à s’hydrater
Rechercher

Canicule en vue : les Israéliens invités à rester au frais et à s’hydrater

Les températures devraient être supérieures à la normale la semaine prochaine ; les personnes âgées et celles atteintes du Covid sont invitées à rester vigilantes

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Des Israéliens profitent de la plage à Tel Aviv, le 18 juillet 2020. (Miriam Alster / Flash90)
Des Israéliens profitent de la plage à Tel Aviv, le 18 juillet 2020. (Miriam Alster / Flash90)

Israël devrait connaître la semaine prochaine une vague de chaleur avec des températures extrêmes, a prévenu jeudi le ministère de la Santé, exhortant les personnes âgées et celles souffrant du Covid-19 à être particulièrement vigilantes.

Citant le service météorologique, le ministère a déclaré dans un communiqué que du 26 au 31 juillet, la météo sera chaude, voire « extrêmement chaude », avec des températures supérieures à la normale pour cette période de l’année et des vagues de chaleur dans la plupart des régions du pays.

Le ministère a exhorté le public à éviter autant que possible l’exposition au soleil, à éviter les efforts physiques en plein air, à s’hydrater et à passer autant de temps que possible dans des environnements climatisés.

« Les personnes âgées et les malades atteints de coronavirus en particulier » doivent veiller à respecter les instructions, selon la déclaration.

Selon le site web du service météorologique, les températures à Jérusalem devraient atteindre 36° Celsius dimanche et les jours suivants. À Tel Aviv, la température devait atteindre 30-32°C, à Haïfa 28-29°C et à Eilat 41-44°C.

La déclaration du ministère a ajouté que la population devrait également veiller tout particulièrement à respecter les directives visant à freiner la propagation du coronavirus, notamment le port du masque et la distanciation.

En soulignant la nécessité de continuer à porter des masques, le ministère a semblé préciser qu’il ne réitérerait pas la suspension temporaire décrétée en mai, lors d’une vague de chaleur qui avait embrasé le pays pendant plusieurs jours.

Jeudi prochain marque la date hébraïque du 9 Av, qui est observé par les Juifs religieux comme une journée de jeûne de 25 heures, commençant au crépuscule la veille, pour commémorer la destruction du Second Temple de Jérusalem en 70 de notre ère.

Après être parvenu initialement à réduire les taux quotidiens d’infection par le virus, Israël a progressivement levé la plupart des restrictions, mais a ensuite vu les taux d’infections grimper en flèche pour atteindre plus de 2 000 nouveaux cas par jour. Le gouvernement a commencé à réintroduire des restrictions sur les rassemblements et le ministère de la Santé a menacé de devoir recourir à un nouveau confinement pour enrayer la hausse.

Selon les chiffres du ministère publiés jeudi matin, 2 085 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés la veille, le nombre de personnes gravement malades ayant augmenté de 36 au cours des 24 heures précédentes.

Selon le ministère, sur les 32 755 cas actifs, 295 personnes se trouvent dans un état grave, dont 79 sous respirateur. Il y avait 131 autres personnes dans un état modéré, tandis que les autres présentaient des symptômes légers ou aucun.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...