Canicule : les élèves enjoints à rester chez eux plutôt que de porter un masque
Rechercher

Canicule : les élèves enjoints à rester chez eux plutôt que de porter un masque

L'Association des pédiatres a demandé à ces que les élèves soient dispensés du port du masque : "les masques imbibés de transpiration sont insupportables"

Des élèves israéliens à l'école Orot Etzion à Efrat portent des masques alors qu'ils reviennent à l'école pour la première fois depuis le début de l'épidémie de coronavirus, le 3 mai 2020. (Gershon Elinon/Flash90)
Des élèves israéliens à l'école Orot Etzion à Efrat portent des masques alors qu'ils reviennent à l'école pour la première fois depuis le début de l'épidémie de coronavirus, le 3 mai 2020. (Gershon Elinon/Flash90)

De nombreux cours ont été annulés à cause de la vague de chaleur qui s’est abattue sur le pays et dans la région et en raison du port du masque obligatoire, selon des médias israéliens.

À Rishon Lezion, des parents ont dit qu’ils garderont leurs enfants à la maison pendant les jours à venir pour protester contre l’obligation du port du masque.

Dans d’autres villes, notamment à Herzliya, la ville a indiqué que les cours seraient annulés pour la journée de mardi, et Tel Aviv a laissé le soin à chaque école de décider du maintien ou non des cours.

Le maire de Ramat Gan Carmel Shama Hacohen a déclaré à la Douzième chaîne qu’il avait également choisi de supprimer les cours pour les élèves plus âgés jusqu’à dimanche.

Selon les directives du ministère de la Santé, les écoliers à partir du CM1 doivent se couvrir le nez et la bouche avec des masques pour empêcher la propagation du coronavirus.

Le site d’information Walla a souligné que l’Association des pédiatres avait demandé à ce que les élèves en soient dispensés.

« Le fait de porter des masques pendant de longues heures n’est pas pratique, voire difficile. Les masques imbibés de transpiration sont insupportables », a expliqué l’organisation.

Alors qu’une vague de chaleur inhabituelle pour la saison s’abat dans le pays, Israël a battu un record de consommation d’électricité pour la deuxième journée consécutive, a rapporté la Treizième chaîne. Et comme le mercure devrait encore augmenter mardi, un nouveau record sera probablement établi demain aussi.

Expliquant pourquoi cette vague de chaleur semble bien pire que d’autres, la Douzième chaîne a affirmé que le fait que des températures élevées se prolongent durant la nuit signifie que chaque jour ne fait que prolonger le précédant, les températures augmentant de plus en plus. La canicule devrait prendre fin vendredi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...