Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Celui qui a plaqué l’homme qui tentait d’ouvrir la porte d’un vol Londres-Tel Aviv se confie

Victor Tropolini raconte qu'il a immobilisé l'homme "bizarre" puis que d'autres voyageurs et membres d'équipage l'ont attaché, obligeant l'avion à atterrir d'urgence à Belgrade

Des passagers et des membres d'équipage maîtrisant un passager indiscipliné à bord d'un vol Wizz Air reliant Tel Aviv à Londres, contraignant l'avion à effectuer un atterrissage d'urgence en Serbie, le 4 septembre 2023. (Credit : Capture d'écran The Sun ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Des passagers et des membres d'équipage maîtrisant un passager indiscipliné à bord d'un vol Wizz Air reliant Tel Aviv à Londres, contraignant l'avion à effectuer un atterrissage d'urgence en Serbie, le 4 septembre 2023. (Credit : Capture d'écran The Sun ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Un passager d’un vol entre Israël et le Royaume-Uni la semaine dernière se confie sur une drôle de mésaventure :  avoir immobilisé un autre voyageur qui avait tenté d’ouvrir la porte de l’avion et attaqué l’équipage, obligeant l’avion à effectuer un atterrissage d’urgence en Serbie.

L’incident s’est produit lundi dernier à bord d’un vol Wizz Air reliant Tel Aviv à Londres. Après l’atterrissage d’urgence à Belgrade, les autres passagers ont poursuivi leur voyage vers Londres après avoir passé la nuit dans la capitale serbe.

Victor Tropolini, un ingénieur aéronautique de 45 ans, a déclaré au média The Sun qu’il avait remarqué que l’homme se comportait bizarrement, faisant les cent pas dans l’allée avant d’essayer d’ouvrir l’issue de secours.

« Je l’ai tenu pendant 10 minutes, il s’est essoufflé, il s’est fatigué. Puis, il a été attaché pendant 45 minutes à 1 heure avant que nous n’atterrissions à Belgrade », a déclaré Tropolini.

Dans la vidéo de l’incident, on peut voir Tropolini immobiliser l’homme avec une « clé de tête« , avant de le plaquer au sol et de l’aider à se maintenir pendant que les membres de l’équipage lui attachent les mains à l’aide d’un lien de serrage plastique. On entend l’homme crier, tandis qu’un passager lui ordonne de se taire.

« C’était une situation très effrayante », a déclaré Tropolini, qui est originaire d’Albanie et qui vit aujourd’hui en Suisse. « J’ai eu de la chance de prendre ce vol parce que j’étais en transit entre Istanbul et Tel Aviv, puis je revenais au Royaume-Uni pour voir ma mère. »

Il a ajouté qu’il pensait « ne jamais revoir ma mère » au moment de « l’altercation » à plus de 9 000 m d’altitude.

« La sécurité des passagers et de l’équipage est la priorité absolue de la compagnie. La compagnie regrette les désagréments causés par cet incident inattendu », a déclaré Wizz Air dans un communiqué la semaine dernière.

L’identité du passager indiscipliné n’a pas encore été révélée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.