Chicago : le propriétaire d’un traiteur juif s’excuse pour le dessin d’un nazi sur l’un de ses menus
Rechercher

Chicago : le propriétaire d’un traiteur juif s’excuse pour le dessin d’un nazi sur l’un de ses menus

Greg Morelli, demandant pardon, explique qu’il a eu tort de présenter une image attaquant l’extrême-droite, et qu’il voulait encourager une “conversation solide” sur la montée de la suprématie blanche

Le menu spécial pour les fêtes du traiteur Max's Deli de Chicago, publié en août 2017. (Crédit : Facebook)
Le menu spécial pour les fêtes du traiteur Max's Deli de Chicago, publié en août 2017. (Crédit : Facebook)

Le propriétaire juif d’un traiteur casher de la banlieue de Chicago a été vivement critiqué pour son menu spécial en prévision des fêtes, où figurait le dessin d’un nazi.

Le menu a été publié le 23 août sur la page Facebook de Max’s Deli, mais n’a attiré l’attention que jeudi.

Le personnage porte un uniforme militaire, un brassard avec une croix gammée et un T-shirt sur lequel il est écrit « je suis avec l’alt-right », le mouvement d’extrême-droite américain. Ses cheveux blonds évoquent ceux du président américain Donald Trump.

Le post publié avec le menu disait : « cela n’a jamais été vrai, que ‘le travail libère’ [référence au célèbre portail d’Auschwitz]. C’était un mensonge, ‘le travail libère’. Pensez-vous que nous croyons ce mensonge parce que nous sommes facilement dupés ? Ou parce qu’il est plus simple de croire un panneau que de poser des questions difficiles. Et de se battre. Voici une question difficile : qu’est-ce qu’ils veulent vraiment dire par le terme ‘alt-right’ ? Je vais vous dire ce qu’ils veulent vraiment dire […], nazi. »

Le post, qui fait référence au rassemblement suprématiste blanc de Charlottesville, en Virginie, le mois dernier, dit également : « cela n’a jamais été vrai, ‘ne jamais oublier’. C’était un mensonge, ‘ne jamais oublier’. Regardez comme nous prétendons si facilement que rien ne s’est passé. Ou que le problème est Steve Bannon, et pas Donald Trump. »

https://www.facebook.com/maxsdelihighlandpark/photos/a.504305159658584.1073741830.487611231327977/1460518474037243/?type=3

Greg Morelli, le propriétaire du traiteur, s’est excusé vendredi, un jour après que les médias locaux se sont saisis de l’histoire.

Sous le titre, « expiation », il a écrit « j’ai eu tort. Pour ceux qui ont appelé, qui m’ont vu dans les cordes, qui ont tendu la main et non le poing, LéChaim ! A ceux qui ont critiqué, qui ont réagi sans réfléchir, qui se sont nourris de l’indignation des autres, qui ont menacé mon magasin, LéChaim ! »

Il a ajouté que « nous sommes tous ensemble là-dedans. Nous sommes tous toujours ici. Trump est toujours président. Cela peut vous surprendre, mais je ne veux pas de destitution. Je veux une censure. Je ne veux pas du président [Mike] Pence. Je veux une conversation solide. Et ensuite, aux prochaines élections, je veux que le vote nous montre qui nous sommes vraiment. Je veux que nous le possédions ! »

Morelli, 49 ans, a dit qu’il ne regrettait pas ce qu’il avait dit, mais a ajouté qu’il avait été blessé d’avoir été critiqué sur Facebook.

Ces derniers jours, les menus publiés sur Facebook présentaient d’autres dessins, comme Moïse portant les deux tables de la Loi avec un T-shirt « je suis avec Charlottesville ».

https://www.facebook.com/maxsdelihighlandpark/photos/a.504305159658584.1073741830.487611231327977/1467703563318734/?type=3

Morelli, qui possède le traiteur de Highland Park avec son frère, a dit au Chicago Tribune que son magasin était inondé d’appels depuis que le dessin était devenu viral sur Facebook et dans les médias, et que sa famille en avait « marre de lui ». Il espère que l’incident ne les forcera pas à fermer.

Il a également dit à l’affilié de NBC à Chicago qu’il avait peur de s’exprimer pendant cette période. « Je suis Juif. Je ne peux pas faire semblant, dans ce mouvement, que je n’ai pas peur, mais j’ai aussi peur d’avoir peur. Je ne vais pas monter tranquillement dans un train », a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...