COGAT : les habitants de Gaza avec un permis de circuler sont recrutés par le Hamas
Rechercher

COGAT : les habitants de Gaza avec un permis de circuler sont recrutés par le Hamas

Le général Yoav Mordechai a affirmé que le Hamas semblait préparer une nouvelle offensive contre Israël

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le général Yoav Mordechai, coordinateur de l'armée israélienne des activités gouvernementales dans les Territoires, en juillet 2013. (Crédit : capture d'écran YouTube/IDFSpox1)
Le général Yoav Mordechai, coordinateur de l'armée israélienne des activités gouvernementales dans les Territoires, en juillet 2013. (Crédit : capture d'écran YouTube/IDFSpox1)

Le général Yoav Mordechai, qui dirige l’unité de Tsahal qui administre les points de passage entre Israël et la bande de Gaza, a menacé de fermer les passages si le Hamas continuait à recruter des personnes qui sortent de Gaza pour entrer en Israël à des fins terroristes.

Dans une interview publiée ce matin dans le journal palestinien Al Qods, Mordechai a accusé le Hamas d’exploiter les permis donnés aux marchands et aux travailleurs de Gaza qui se rendent en Cisjordanie.

Le Hamas, dit-il, les recrute pour aider la mise en œuvre de complots terroristes, rendant ainsi plus difficile pour Israël de délivrer ces permis.

Mordechai, le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), a affirmé qu’il semble que le Hamas se prépare à une autre offensive militaire contre Israël et n’a pas la véritable intention de servir les intérêts de la population dans la bande de Gaza. Cette situation finira par provoquer la fermeture des points de passage et la cessation des sorties de Gaza, a-t-il mis en garde.

Mordechai a ajouté que les politiques israéliennes sont conçues pour faciliter la vie des habitants et pour renforcer l’économie palestinienne.

Après la dernière opération, Israël a adopté un plan pour aider l’économie de Gaza tout en tenant compte de la situation sécuritaire.

À cette fin, son unité a déjà délivré plus de 100 000 permis de circuler pour les prières, les soins médicaux et les marchandises, a-t-il conclu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...