Comment se classe Israël en termes d’achats en ligne ?
Rechercher

Comment se classe Israël en termes d’achats en ligne ?

La plupart des achats se font sur des sites étrangers, notamment ceux basés aux Etats-Unis et en Chine, révèle l'étude d’eBay Israël

Elad Goldberg, PDG de eBay Israël, présente les résultats du sondage, dimanche, à Tel Aviv (Crédit : Shlomi Mizrachi)
Elad Goldberg, PDG de eBay Israël, présente les résultats du sondage, dimanche, à Tel Aviv (Crédit : Shlomi Mizrachi)

Les Israéliens ont établi un record en 2015 pour les achats en ligne, a révélé une étude réalisée par eBay et publiée lundi. Pas moins de 95 % des Israéliens qui utilisent des ordinateurs connectés à Internet à la maison ou au travail, ou qui possèdent des smart devices, ont acheté quelque chose en ligne en 2015. Davantage que les 91 % de sondés de juin 2014, la dernière étude réalisée.

L’étude a été menée au nom de la branche locale de la plate-forme de shopping internationale eBay, par l’entreprise de recherche Market Research & Consumer Behavior (Recherches marketing et comportement des consommateurs), sur la base d’un échantillon de 1 500 personnes en Israël, provenant de tous les milieux et utilisant Internet.

Les Israéliens sont les acheteurs les plus connectés au monde, selon les données de l’étude eBay Israël qui ont été comparées aux informations sur les clients d’autres pays fournis par le cabinet de conseil eMarketer dans l’industrie des achats en ligne.

En Allemagne, 81 % des utilisateurs d’ordinateurs et de périphériques connectés ont acheté quelque chose en ligne en 2015.

Aux Etats-Unis, le chiffre était de 77 %, en France 72 %, et en Espagne 62 %. 54 % des Israéliens qui ont fait du shopping en ligne ont fait des achats en moyenne trois fois ou plus par mois, et 33 % d’entre eux ont acheté un à trois articles par mois, a montré l’étude eBay. Les autres étaient des acheteurs « occasionnels », qui ont acheté entre un et dix articles en ligne.

Une grande partie de ce shopping ne se fait pas sur les sites israéliens, mais sur des sites à l’étranger. Des modifications récentes des droits d’importation permettent aux Israéliens d’acheter jusqu’à 75 dollars (67 euros) de marchandises à partir de sites en ligne sans payer de taxes ; les achats compris entre 75 dollars et 500 dollars (450 euros) sont exemptés de droits d’importation, mais soumis aux 17 % de frais supplémentaires liés à la TVA (taxe sur la valeur ajoutée). Plus de 60 % des achats sur Internet se font à partir de sites à l’étranger, et plus de 60 % de ces achats ont été effectués sur les sites basés soit aux États-Unis soit en Chine.

Pour les femmes, les achats les plus populaires en ligne étaient des vêtements, des cosmétiques et des bijoux, tandis que pour les hommes, les articles préférés étaient les appareils électroniques et les gadgets (70 %), articles de sport / habillement (23 %), et les pièces automobiles (14 %).

Lorsqu’on leur demande pourquoi ils font leurs achats en ligne, la plupart des Israéliens pointent le coût élevé de la vie. Les deux tiers des acheteurs disent qu’acheter sur Internet les aide à faire des économies, alors que les prix sur les vêtements à la mode et les appareils électroniques ont tendance à être inférieurs à l’étranger.

Cela, selon l’étude, est sans doute l’une des raisons pour laquelle les sites internet locaux de shopping n’ont pas décollé comme ils l’ont fait dans d’autres pays ; aux États-Unis, en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, plus de 60 % des achats en ligne se font sur les sites nationaux.

« Au cours des dernières années, nous avons vu des changements dans les habitudes d’achat en ligne chez les Israéliens », a déclaré Elad Goldberg, PDG d’eBay Israël.

« Les consommateurs israéliens sont des membres importants de l’économie de l’achat en ligne, et ils gagnent l’attention de certains des plus grands détaillants en ligne dans le monde ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...