Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

Conseil d’Auschwitz : La fin de la guerre conditionnée à la libération de tous les otages

Selon l'organe consultatif du Premier ministre polonais et de l'ancien site du camp de concentration, le Hamas utilise les Gazaouis comme boucliers humains et a violé le 7 octobre

Un panneau d'affichage avec les portraits d'otages israéliens pris par des terroristes palestiniens lors de l'attaque du 7 octobre dans le sud d'Israël, est affiché lors d'une manifestation appelant à leur libération, à Tel Aviv, le 15 novembre 2023. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)
Un panneau d'affichage avec les portraits d'otages israéliens pris par des terroristes palestiniens lors de l'attaque du 7 octobre dans le sud d'Israël, est affiché lors d'une manifestation appelant à leur libération, à Tel Aviv, le 15 novembre 2023. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

Le Conseil international d’Auschwitz a déclaré lundi que la libération des centaines d’otages enlevés par le Hamas est une étape cruciale pour mettre fin à la guerre qui a éclaté le mois dernier lorsque le groupe terroriste palestinien a lancé une attaque dévastatrice contre Israël.

Le Conseil, organe consultatif du Premier ministre polonais et du Mémorial et musée d’Auschwitz-Birkenau, situé sur le site de l’ancien camp de concentration, a en outre déclaré que le Hamas utilisait les civils de la bande de Gaza comme boucliers humains. Il a également soutenu l’affirmation d’Israël selon laquelle le Hamas a commis des atrocités, notamment des viols, au cours du massacre, affirmation que certains activistes pro-palestiniens ont tenté de réfuter en dépit des preuves étayant ces accusations.

« Nous souhaitons exprimer notre solidarité inébranlable avec les Israéliens et les Juifs du monde entier », a déclaré le Conseil dans un communiqué publié par le Musée d’Auschwitz.

« La libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages est une première étape cruciale pour mettre fin à l’horrible spirale de la mort et de la guerre, ce que nous exigeons sans réserve. »

Israël estime qu’au moins 240 personnes ont été capturées lors de l’assaut mené il y a six semaines, lorsque des terroristes du Hamas ont franchi la frontière de Gaza sous le couvert de tirs de roquettes nourris et ont tué 1 200 personnes – pour la plupart des civils – alors qu’ils se déchaînaient sur des communautés du sud du pays et sur un festival de musique en plein air. Des familles entières ont été assassinées dans leurs maisons, des femmes ont été violées et les victimes, dont certaines étaient des bébés, ont été torturées et mutilées.

Israël a alors déclaré la guerre au Hamas, lançant une opération aérienne suivie d’une incursion terrestre visant à renverser le groupe terroriste au pouvoir à Gaza et à obtenir la libération des otages.

Illustration : Les rails de chemin de fer qui mènent au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, en Pologne. (Crédit : Serge Attal/Flash90)

Le Conseil a déclaré « reconnaître avec la plus grande douleur et le plus grand chagrin la souffrance des victimes innocentes – torturées, violées, prises en otage et assassinées par les terroristes du Hamas ».

« L’inimaginable [niveau de] haine et [de] violence [des actes] perpétrés par les terroristes » ne font qu’engendrer des souffrances plus répandues qui « affectent également la population civile de Gaza, que le Hamas exploite comme bouclier humain. »

« Menacé dans son existence, l’État d’Israël a le droit de se défendre conformément au droit international et aux principes de l’humanitarisme », a déclaré le Conseil, ajoutant que « l’État juif démocratique est l’un des piliers de la paix mondiale ».

Plusieurs survivants de la Shoah et membres des familles de victimes de la Shoah ont été soit tués par les terroristes, soit pris en otage à Gaza.

Israël a déclaré à maintes reprises que le Hamas se cachait derrière des civils et des infrastructures civiles à Gaza, notamment en utilisant des hôpitaux comme centres de commandement pour ses forces. Les États-Unis et l’Union européenne affirment que le Hamas utilise la population de Gaza comme boucliers humains. En se déplaçant dans le nord de la bande de Gaza, l’armée israélienne a découvert et publié des preuves montrant la façon dont le Hamas camoufle ses dispositifs terroristes au sein de la population civile.

La police israélienne a commencé à monter plusieurs dossiers d’agression sexuelle contre des terroristes, citant des témoins oculaires, des preuves vidéo, des témoignages de terroristes et des photographies des corps des victimes qui indiquent tous que de tels crimes ont été commis.

Le Conseil international d’Auschwitz, créé par la Pologne en 2000, est un organe consultatif auprès du Premier ministre sur les questions liées à la préservation et au fonctionnement du site d’Auschwitz et d’autres mémoriaux de la Shoah.

Le Conseil est composé de 21 membres originaires de Pologne, d’Israël, des États-Unis, de France, d’Allemagne et du Royaume-Uni, chacun pour un mandat de six ans.

Plus de 13 000 personnes seraient mortes, selon le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas. Les chiffres publiés par le groupe terroriste ne peuvent pas être vérifiés de manière indépendante, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza.

JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.