Conseils pour parler avec son enfant pendant la vague de violence
Rechercher

Conseils pour parler avec son enfant pendant la vague de violence

Cette période de recrudescence des violences peut être synonyme de traumatisme pour les enfants, il est donc important de parler avec eux

Illustrations d'enfants passant un contrôle (Crédit : via Shutterstock)
Illustrations d'enfants passant un contrôle (Crédit : via Shutterstock)

Pendant ces périodes de violence à répétition, les enfants sont des proies facile face aux tensions et aux angoisses qui les entourent.

Les enfants peuvent avoir des appréhensions et ne pas savoir comment les exprimer ou au contraire poser des questions à répétition.

Ynet a fait une liste de huit conseils pour calmer les enfants et les adolescents.

1)Il est normal d’avoir peur

Dans des situations pareilles il est bien de rassurer son enfant en lui exprimant, du fait des circonstances, qu’il est normal d’avoir peur. Ce sentiment est naturel et logique.

2) Avouer les inquiétudes

Eviter d’utiliser certaines phrases telles que : « il n’y a rien à craindre ». L’enfant peut être perturbé d’une telle affirmation alors que celui-ci ressent l’angoisse et l’anxiété autour de lui.

3) Ne pas faire de promesse

En tentant de rassurer son enfant, les parents peuvent avoir tendance a affirmé : « C’est arrivé mais dans une autre ville, c’est loin de nous ». Ces actes terroristes pouvant être perpétrés partout mieux vaut éviter de telles affirmations. Les enfants prenant au mot les paroles des adultes.

4) Il faut parler

Il faut communiquer avec son enfant, dialoguer et surtout le laisser s’exprimer.

5) Il faut informer ses enfants de la situation

Il peut paraître naturel de vouloir préserver ses enfants des événements. Mais il est incorrect de croire que les enfants vivent dans une bulle ou l’information ne les atteint pas. Si les enfants n’apprennent pas de la bouche des parents ce qui se passe, ils l’apprendront à l’école ou par des camarades. Autant que cette information vienne de la part des parents.

6) Regarder les informations avec ses enfants

La télévision peut être un moment de réunion entre parents et enfants. Elle peut être ainsi l’occasion d’expliquer aux enfants la situation et de répondre à leur question. Il faut faire toutefois attention aux images qui peuvent être violentes.

7) Se mettre à leur place

Maintenir au mieux leur quotidien tout en s’adaptant à la situation et essayer de les comprendre en se mettant à leur place.

Il faut les alerter du danger et trouver des solutions. Par exemple : préférer le vélo, ou la voiture au bus.

8) Partager

Il faut partager son expérience personnelle avec son enfant, notamment si les parents ont vécu la même expérience lorsqu’ils étaient plus jeunes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...