Danemark: 20 arrestations et armes saisies dans un coup de filet antiterroriste
Rechercher

Danemark: 20 arrestations et armes saisies dans un coup de filet antiterroriste

Les suspects doivent être déférés jeudi devant un juge en vertu de la loi antiterroriste. Les audiences se tiendront à huis-clos.

Illustration du drapeau du Danemark (Crédit : Jacob Bøtter/CC BY 2.0/Wikimedia commons)
Illustration du drapeau du Danemark (Crédit : Jacob Bøtter/CC BY 2.0/Wikimedia commons)

La police danoise a annoncé mercredi l’arrestation d’une vingtaine de personnes soupçonnées de s’être procuré des explosifs et d’avoir voulu acquérir des armes en vue de perpétrer des « attentats islamistes ».

« La police a perquisitionné 20 adresses et a arrêté 20 personnes », a déclaré lors d’une conférence de presse le chef de la police de Copenhague, Jørgen Bergen Skov, sans préciser la ou les cibles potentielles ni si la menace était imminente.

« Il s’agit de personnes qui ont à la fois l’intention et la capacité de commettre un attentat terroriste », a souligné un responsable du renseignement (PET), Flemming Drejer.

La police a précisé avoir arrêté tous ceux qu’elle recherchait.

Les suspects doivent être déférés jeudi devant un juge en vertu de la loi antiterroriste. Les audiences se tiendront à huis-clos.

Le 14 février 2015, Copenhague avait été touché par deux attentats, l’un contre une conférence sur la liberté de la presse et l’autre contre une synagogue, qui avaient fait deux morts.

L’auteur des attentats, un Danois d’origine palestinienne de 22 ans, avait prêté allégeance à l’organisation jihadiste Etat islamique. Il avait été tué par la police.

En 2017, une adolescente danoise de 17 ans avait été condamnée en appel à huit ans de prison pour préparation d’acte terroriste. Elle avait planifié deux attaques, l’une contre son ancienne école et l’autre contre l’école juive de Copenhague.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...