De « Borat » à « Unorthodox », tous les nominés juifs des Golden Globes 2021
Rechercher

De « Borat » à « Unorthodox », tous les nominés juifs des Golden Globes 2021

"Bienvenue à Schitt's Creek" est en lice pour 5 prix ; "Unorthodox" est nominé pour la meilleure série limitée et l'israélienne Shira Haas dans la catégorie meilleure actrice

De gauche à droite : Catherine O'Hara, Eugene Levy, Dan Levy et Annie Murphy dans la première de la série "Schitt's Creek" (Capture d'écran/YouTube)
De gauche à droite : Catherine O'Hara, Eugene Levy, Dan Levy et Annie Murphy dans la première de la série "Schitt's Creek" (Capture d'écran/YouTube)

« Bienvenue à Schitt’s Creek » tente de reprendre là où elle s’est arrêtée à l’automne après avoir raflé une série d’Emmys.

L’émission consacrée à une riche famille juive interconfessionnelle a été nominée mercredi pour cinq prix, dont quatre pour les acteurs principaux et un dans la catégorie « meilleure série ».

De nombreuses autres personnalités juives ont été nominées, notamment « Mank« , le film acclamé sur l’histoire du scénariste juif Herman Mankiewicz, qui a reçu six nominations.

Les Golden Globes, qui se déroulent en ligne à cause de la pandémie, auront lieu le 28 février et seront animés pour la quatrième fois par les comédiennes Tina Fey et Amy Poehler. Cette fois-ci, elles seront de part et d’autre du continent américain.

Contrairement aux Oscars, les Globes divisent leurs catégories de films en deux catégories : les comédies musicales ou les comédies et les drames, ce qui permet à un plus grand nombre d’acteurs et d’actrices d’être nominés. Les catégories télévision sont également divisées, tout comme aux Emmys.

Tour d’horizon de tous les nominés juifs :

Shira Haas dans « Unorthodox » de Netflix (Anika Molnar/Netflix)

Télévision

« Bienvenue à Schitt’s Creek » est en lice pour la meilleure série et Eugene Levy, Dan Levy, Catherine O’Hara et Annie Murphy sont tous nominés dans les catégories meilleure série télévisée, comédie musicale ou comédie. La série suit une famille aisée qui se retrouve ruinée et obligée de vivre dans une petite ville qu’elle avait achetée pour plaisanter. Eugène et Dan Levy, père et fils dans la vraie vie, sont juifs et jouent des personnages juifs dans la série.

« Unorthodox« , le drame à succès de Netflix basé sur l’autobiographie de Deborah Feldman, qui raconte comment une jeune femme quitte le monde ultra-orthodoxe de Brooklyn, est nominé dans la catégorie de la meilleure série limitée. La star israélienne de la série, Shira Haas, est également nominée dans la catégorie « meilleure actrice d’une série limitée ».

Dans cette catégorie, « The Undoing », une mini-série HBO remarquable adaptée du roman Les premières impressions de l’auteur juif Jean Hanff Korelitz, affronte « Unorthodox ».

Jane Levy, une actrice juive, est nominée pour son rôle dans « Zoey’s Extraordinary Playlist », une comédie musicale de NBC.

Enfin et surtout : Al Pacino est nominé pour son interprétation de Meyer Offerman, un chasseur juif nazi avec un accent yiddish dans la série « Hunters » d’Amazon Prime.

Gary Oldman incarne Herman Mankiewicz dans « Mank. » (Capture d’écran YouTube via JTA)

Films

« Mank », avec Gary Oldman (dans une décision de casting controversée), est en tête du peloton au cinéma avec ses six nominations : dans les catégories meilleur film, meilleur drame, meilleur scénario, meilleure actrice dans un second rôle, meilleur acteur (drame), meilleure musique originale et meilleur réalisateur.

« Borat, nouvelle mission filmée », avec l’acteur juif Sacha Baron Cohen dans le rôle de Borat, un journaliste fictif du Kazakhstan, était truffé de moments typiquement juifs et de commentaires opportuns sur l’antisémitisme.

Il a reçu trois distinctions aux Golden Globes : celle du meilleur film, de la meilleure comédie musicale ou de la meilleure comédie, celle du meilleur acteur dans la catégorie comédie musicale ou comédie (Cohen) et celle de la meilleure actrice dans la même catégorie. Maria Bakalova, l’actrice bulgare qui joue la fille de Borat dans le film, a ravi les spectateurs avec une performance d’évasion loufoque (et une scène mémorable avec Rudy Giuliani).

« Palm Springs », la comédie en boucle temporelle de style « Groundhog Day » sur Hulu avec l’acteur juif Andy Samberg, est en lice dans la catégorie meilleur film, comédie musicale ou comédie. Andy Samberg a également été nominé dans la catégorie « comédie » pour le meilleur acteur.

« Les Sept de Chicago », mettant également en vedette Sacha Baron Cohen, est l’histoire de l’activiste anti-guerre juif Abbie Hoffman, du scénariste-réalisateur juif Aaron Sorkin. Le film est en lice pour cinq prix : meilleur film, drame, second rôle pour Cohen, meilleur réalisateur et meilleur scénario pour Sorkin, et meilleure chanson originale pour « Here My Voice ».

Le film de Sophia Loren sur la Shoah, « La vie devant soi », qui raconte l’histoire de la légendaire Madame Rosa, survivante et ancienne travailleuse du sexe, est en lice pour deux prix : celui du meilleur film et celui de la meilleure chanson originale.

L’actrice juive Kate Hudson a été nominée pour son rôle dans « Music », le film dramatique musical de la chanteuse et compositrice Sia.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...