Rechercher

Découverte à Gaza de vastes mosaïques datant du Ve-VIIe siècle

Les mosaïques pourraient avoir orné le sol d'une église ou d'une villa d'un particulier, selon René Elter

  • Une vue générale montre les vestiges d'une église byzantine lors d'une inauguration du site archéologique de Mukheitim à Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza, le 24 janvier 2022. (Crédit : Mahmud HAMS / AFP)
    Une vue générale montre les vestiges d'une église byzantine lors d'une inauguration du site archéologique de Mukheitim à Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza, le 24 janvier 2022. (Crédit : Mahmud HAMS / AFP)
  • Sur cette image non datée prise en 2000, fournie par le département palestinien des Antiquités, une vue aérienne des fouilles de Tel Es-Sakan, montre des maisons datant de 2600-2300 avant l'ère commune, à gauche, et des fortifications de la fin du quatrième millénaire avant J.-C., au sud de la ville de Gaza. (Crédit : Pierre de Miroschedji/Département palestinien des Antiquités, via AP)
    Sur cette image non datée prise en 2000, fournie par le département palestinien des Antiquités, une vue aérienne des fouilles de Tel Es-Sakan, montre des maisons datant de 2600-2300 avant l'ère commune, à gauche, et des fortifications de la fin du quatrième millénaire avant J.-C., au sud de la ville de Gaza. (Crédit : Pierre de Miroschedji/Département palestinien des Antiquités, via AP)
  • Des détails de parties d'un sol en mosaïque de l'époque byzantine sont découverts par un agriculteur palestinien à Bureij, dans le centre de la bande de Gaza, le 5 septembre 2022. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)
    Des détails de parties d'un sol en mosaïque de l'époque byzantine sont découverts par un agriculteur palestinien à Bureij, dans le centre de la bande de Gaza, le 5 septembre 2022. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)
  • Des Palestiniens nettoient autour d'un sol en mosaïque de l'époque byzantine, récemment découvert par un agriculteur à Bureij, dans le centre de la bande de Gaza, le 5 septembre 2022. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)
    Des Palestiniens nettoient autour d'un sol en mosaïque de l'époque byzantine, récemment découvert par un agriculteur à Bureij, dans le centre de la bande de Gaza, le 5 septembre 2022. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)

Des mosaïques datant du Ve au VIIe siècle ont été dévoilées vendredi dans un verger du centre de la bande de Gaza, découvertes par un agriculteur palestinien qui labourait sa terre, a constaté une équipe de l’AFP.

Sur une trentaine de km2, ces mosaïques représentant des animaux sont « en parfait état de conservation », a déclaré à l’AFP René Elter, archéologue et chercheur associé à l’Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem (Ebaf).

Elles ont été découvertes il y a plusieurs mois par un agriculteur, Salmane Al Nabahine, qui travaillait dans ses champs.

« C’est une première : d’une part, cette mosaïque est très belle par la finesse du travail et d’autre part, elle est exceptionnelle parce qu’elle est dans un état de conservation que nous n’avons pas ailleurs à Gaza », a ajouté M. Elter, dont l’équipe a examiné la dalle.

Des détails de parties d’un sol en mosaïque de l’époque byzantine sont découverts par un agriculteur palestinien à Bureij, dans le centre de la bande de Gaza, le 5 septembre 2022. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)

« C’est un travail d’une excellente qualité, ils ont utilisé des matériaux qui étaient certainement relativement chers », a précisé l’archéologue français, notant les « couleurs chatoyantes » de l’ouvrage qu’il estime datant du Ve au VIIe siècle.

Les mosaïques pourraient avoir orné le sol d’une église ou d’une villa d’un particulier, selon lui.

Cette découverte est la dernière en date dans la bande de Gaza contrôlée par le groupe terroriste du Hamas et où les visites touristiques des sites archéologiques sont limitées.

En janvier, des ouvriers d’un chantier de construction avaient découvert les vestiges d’une nécropole romaine datant de 2 000 ans à Jabalia, dans le nord de l’enclave palestinienne peuplée de 2,3 millions d’habitants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...