Département d’état américain : pas de changement de politique sur la mention Jérusalem dans les passeports
Rechercher

Département d’état américain : pas de changement de politique sur la mention Jérusalem dans les passeports

Selon la politique actuelle, les citoyens américains nés à Jérusalem n'ont que la ville comme lieu de naissance sur leurs passeports

Homme tenant un passeport américain (Crédit : Shutterstock)
Homme tenant un passeport américain (Crédit : Shutterstock)

Le Département d’état américain a déclaré que malgré la décision du président Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël, il ne prévoit pas de changer plusieurs des politiques concernant Jérusalem qui ont été soigneusement conçues pour éviter d’offenser une partie ou l’autre.

Selon la politique actuelle, les citoyens américains nés à Jérusalem n’ont que la ville comme lieu de naissance sur leurs passeports, à moins qu’ils ne soient nés avant la création d’Israël en 1948. Dans ces cas, ils peuvent inscrire la mention « Palestine » comme leur lieu de naissance.

Cette politique a été confirmée par la Cour suprême en 2015.

« À l’heure actuelle, il n’y a aucun changement dans nos pratiques actuelles concernant le lieu de naissance sur les rapports consulaires de naissance à l’étranger et les passeports américains », a indiqué le Département d’état.

Les responsables du Département d’état ont également précisé qu’il n’était pas prévu de faire des changements dans les documents tels que les documents de politique, les annonces de voyage ou les transcriptions des événements officiels ou de réimprimer les cartes officielles actuelles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...