Deri félicite le « courageux » rabbin qui a tenu des propos dégradants sur les soldates
Rechercher

Deri félicite le « courageux » rabbin qui a tenu des propos dégradants sur les soldates

Le chef du parti Shas, aussi ministre de l’Intérieur, a salué Yigal Levinstein, qui n’a pas eu peur "de dire la vérité" sur les soldates

Le ministre de l'Intérieur Aryeh Deri arrive à une session spéciale de la Knesset pour Yom Yeroushalayim, le 1er juin 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de l'Intérieur Aryeh Deri arrive à une session spéciale de la Knesset pour Yom Yeroushalayim, le 1er juin 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri a salué le « courageux » directeur de l’école pré-militaire religieuse qui a déclenché un tollé national, en qualifiant les soldates de « folles » et en affirmant que l’armée leur « retirait leur judéité ».

Durant une interview sur les ondes de la radio militaire, l’animateur a demandé à Deri, qui dirige le parti ultra-orthodoxe Shas, de réagir aux propos du rabbin Yigal Levinstein, qui affirme que l’armée « rend nos filles folles ».

« Il faut du courage pour parler [de cette] décision religieuse, et bravo à lui, qui a eu le courage d’en parler », a-t-il dit.

« Je le félicite d’avoir dit la vérité et de ne pas avoir eu peur de dire la vérité », a-t-il ajouté.

Le pari de Deri s’oppose au service militaire des hommes et des femmes religieux, au nom de la loi juive.

Il a déclaré que Levinstein n’avait fait que réitéré des décisions rabbiniques existantes et n’a fait les gros titres qu’à cause de la façon dont il s’est exprimé.

Les propos de Deri sont les premiers à soutenir la position de Levinstein sur le service militaire pour les femmes.

Ses propos ont été condamnés par des politiciens de l’ensemble de l’échiquier politique, dont le Premier ministre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...