Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Des activistes anti-Israël se heurtent à la police dans le nord-est de l’Italie

Le maire de la ville où a lieu la fameuse foire "Vicenzaoro" a souligné "l'aberration de manifester pour la paix et un cessez-le-feu en faisant usage de la violence"

Des manifestants se heurtant à la police anti-émeute lors d'un rassemblement contre la présence d'un pavillon israélien à Vicenzaoro, le plus grand salon européen de l'industrie de l'or et de la bijouterie, à Vicence, au nord-est de l'Italie, le 20 janvier 2024. (Crédit : Piero Cruciatti/AFP)
Des manifestants se heurtant à la police anti-émeute lors d'un rassemblement contre la présence d'un pavillon israélien à Vicenzaoro, le plus grand salon européen de l'industrie de l'or et de la bijouterie, à Vicence, au nord-est de l'Italie, le 20 janvier 2024. (Crédit : Piero Cruciatti/AFP)

Des manifestants, qui protestaient contre la présence d’exposants israéliens à un salon international de bijouterie, se sont heurté samedi à la police anti-émeute à Vicence, au nord-est de l’Italie, ont indiqué les autorités.

Une centaine de personnes, brandissant des banderoles « Libérez la Palestine ! » et « Arrêtez de bombarder Gaza ! », ont organisé une marche dans la ville.

La police a tenté d’empêcher le rassemblement en faisant usage de canons à eau, alors que les activistes tiraient des fumigènes et des fusées éclairantes.

Plus de 1 300 exposants de près de quarante pays participent à la fameuse foire « Vicenzaoro », qui a ouvert ses portes vendredi et se poursuit jusqu’à mardi, selon les organisateurs.

Un porte-parole du comité d’organisation a assuré à l’AFP que les affrontements avaient eu lieu à plusieurs kilomètres du lieu de l’exposition et n’avaient pas affecté l’événement. Il a refusé de confirmer ou d’infirmer la présence d’exposants israéliens.

Le maire de Vicence, Giacomo Possamai, a estimé que rien ne justifiait le recours à la violence.

« C’est une aberration de manifester pour la paix et un cessez-le-feu en faisant usage de la violence », a-t-il souligné dans une déclaration publiée sur les réseaux sociaux.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.