Des artistes LGBT lancent un contre-évènement de l’Eurovision
Rechercher

Des artistes LGBT lancent un contre-évènement de l’Eurovision

Globalvision est un concours alternatif qui sera diffusé sur Internet au même moment que l’Eurovision, boycotté par ces artistes

Logo de l’évènement Globalvision, un concours alternatif diffusé sur Internet au même moment que l’Eurovision organisé par plusieurs artistes et militants LGBT pro-palestiniens.
Logo de l’évènement Globalvision, un concours alternatif diffusé sur Internet au même moment que l’Eurovision organisé par plusieurs artistes et militants LGBT pro-palestiniens.

La finale de l’Eurovision sera organisée à Tel Aviv, le 18 mai prochain, rassemblant les représentants de 42 pays.

Depuis plusieurs mois, les manifestants anti-israéliens ont pris pour cible le concours, appelant à son boycott. Dans ce cadre, plusieurs artistes et militants LGBT pro-palestiniens ont annoncé le 19 avril dernier sur leur page Twitter WeGlobalvision l’organisation d’un concours alternatif diffusé sur Internet au même moment que l’Eurovision.

« Pour les fans de l’Eurovision qui croient en… l’inclusion, la diversité et au pouvoir de la musique. Ne regardez pas l’Eurovision. Regardez Globalvision, un programme Internet rassemblant artistes palestiniens et internationaux », annonce la page Twitter de l’évènement.

« Cette année, l’Eurovision est utilisée de sorte à nous faire détourner le regard. De l’occupation militaire. De la répression culturelle. De l’effacement continu des terres palestiniennes. Alors ne détournez pas les yeux. Cette année, regardez Globalvision et osons rêver ensemble », affirme un autre message.

Selon le magazine Têtu, Globalvision diffusera des spectacles en direct de différents artistes à travers le monde, et notamment depuis Dublin, Haïfa, Londres et Bethléem. Parmi les artistes qui participent au projet, « on peut citer Bashar Murad, artiste pop palestinien queer, Elias Wakeem, interprète de drag palestinien et Ray Filar, interprète de drag basé à Londres », annonce le magazine.

Une cinquantaine de personnalités britanniques dont le chanteur Peter Gabriel et le cinéaste Ken Loach ont appelé en janvier à boycotter le concours de l’Eurovision prévu en Israël pour protester contre la violation des droits des Palestiniens.

Plus de 60 associations LGBT et queer de près d’une vingtaine de pays avaient également appelé dans un communiqué à boycotter l’Eurovision 2019.

L’Eurovision devrait attirer des dizaines de milliers de personnes et une attention massive des médias sur Israël.

Israël sera représenté par Kobi Marimi, le chanteur de 27 ans ayant remporté l’émission israélienne de la Nouvelle star au mois de février.

Kobi Marimi, vainqueur de l’émission « Kohav HaBa », lors de la finale le 12 février 2019. Il représentera ainsi Israël lors de l’Eurovision à Tel Aviv. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...