Des bagues avec le logo de l’EI sont produites à Gaza
Rechercher

Des bagues avec le logo de l’EI sont produites à Gaza

Israël a confisqué un envoi de bagues similaires en mai, les décrivant comme de la « propagande interdite »

Des bagues de l'EI découvertes par les douanes à l'aéroport international Ben Gurion (Crédit : autorités douanières d'Israël)
Des bagues de l'EI découvertes par les douanes à l'aéroport international Ben Gurion (Crédit : autorités douanières d'Israël)

Des bagues portant des dessins utilisés par l’Etat islamique (EI) et considérées comme de la « propagande interdite » par Israël sont maintenant produites localement dans la bande de Gaza.

Les bagues, qui montrent l’image du « sceau de Mahomet », ont fait les gros titres en mai quand un envoi de Turquie à destination de la Cisjordanie avait été confisqué par les douanes israéliennes.

Bien qu’il s’agisse d’un symbole ancien, le « sceau de Mahomet » est devenu célèbre ces derniers temps à cause de son utilisation sur le drapeau de l’EI et ceux de ses affiliés.

Des membres et des soutiens de l’organisation terroriste jihadiste sont souvent vus avec un attirail estampillé de cette image, qui montre le slogan traditionnel « Mohamet est le prophète d’Allah » en sens inverse.

Le fabriquant de la bijouterie basée à Gaza, Jihad Hamami a déclaré à Donia Al-Watan News : « J’ai vu un homme en Arabie Saoudite portant une bague avec le slogan du prophète et cela a attiré mon attention. Il m’en fallait une. »

Une fois qu’Hamami a pu acquérir une bague, quoiqu’avec beaucoup de difficultés, il a posté la photo sur Facebook et a été surpris par la réponse qu’elle a recueillie. Après plusieurs messages de personnes intéressées pour avoir la leur, il a décidé d’ouvrir une usine pour fabriquer ces bagues avec un associé commercial.

Hamami a déclaré que son nouveau commerce de fabrication de bagues était légitime, la compagnie ayant les licences nécessaires et les autorisations du ministère de l’Economie à Gaza.

La manufacture a reçu beaucoup de demandes de marchands de Cisjordanie pour importer les bagues, a-t-il déclaré, mais c’est actuellement impossible à cause des « conditions environnantes et du blocus [israélien] ».

Il est très peu probable qu’Israël autorise un jour l’import de ces bagues dans le pays, ou en Cisjordanie, puisque les autorités douanières les voient comme de la propagande de l’EI.

« Il est effrayant et terrifiant de savoir que dans les territoires de l’Autorité palestinienne, il y a des soutiens de cette organisation meurtrière », a déclaré un fonctionnaire des douanes israélien au site internet d’information Ynet en mai, quand un envoi des mêmes bagues avait été confisqué lors de son trajet entre la Turquie et la Cisjordanie.

Ces derniers mois, les analystes ont remarqué une convergence possible entre les islamistes de la bande de Gaza et mes idéologies de l’Etat islamique.

La Deuxième chaîne israélienne a rapporté plus tôt ce mois-ci que le Hamas, le dirigeant islamiste de la bande de Gaza, a accueilli Shadi al-Menei, le dirigeant du groupe associé à l’EI dans le Sinaï. Le Hamas « s’oppose formellement » à l’EI, a noté le reportage télévisé, « mais en pratique ils coopèrent ».

La proche interaction entre le Hamas et l’EI dans le Sinaï est « l’un des secrets gardés avec le plus de soin de la branche militaire du Hamas ces derniers mois », avait écrit en juillet Avi Issacharoff du Times of Israel.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...