Rechercher

Des ballons incendiaires présumés se posent à Jérusalem

Les démineurs ont neutralisé les dispositifs suspects dans le quartier de Ramat Eshkol ; aucun blessé n'a été signalé

Un dispositif suspect, apparemment incendiaire, attaché à des ballons qui a été retrouvé dans le quartier de Ramat Eshkol, au nord de Jérusalem, le 25 octobre 2018 (Crédit : Police israélienne)
Un dispositif suspect, apparemment incendiaire, attaché à des ballons qui a été retrouvé dans le quartier de Ramat Eshkol, au nord de Jérusalem, le 25 octobre 2018 (Crédit : Police israélienne)

Des ballons transportant des dispositifs incendiaires présumés ont été retrouvés jeudi dans le quartier de Ramat Eshkol, au nord de Jérusalem, a fait savoir la police israélienne.

Les experts du service de déminage de la police israélienne sont venus sur les lieux et ils ont neutralisé les dispositifs suspects, ont annoncé les forces de l’ordre.

Les ballons roses et brillants étaient décorés d’une inscription en arabe, « Mon cœur ».

Il n’y a eu ni blessés, ni dégâts.

La police n’a pas précisé la provenance de ces ballons.

Un dispositif suspect, apparemment incendiaire, attaché à des ballons qui a été retrouvé dans le quartier de Ramat Eshkol, au nord de Jérusalem, le 25 octobre 2018 (Crédit : Police israélienne)

La tactique consistant à envoyer des ballons ou des cerfs-volants incendiaires sur le territoire israélien a été utilisée quasi-quotidiennement par les Palestiniens de la bande de Gaza depuis le début des manifestations hebdomadaires à la frontière de l’enclave côtière, au mois de mars.

Jeudi, les pompiers ont œuvré à éteindre trois incendies à proximité de villes du sud d’Israël causés par des dispositifs chargés de combustibles lancés depuis Gaza, a fait savoir un porte-parole du service des incendies.

Les manifestants, à Gaza, ont envoyé des centaines de cerfs-volants et de ballons en Israël, déclenchant ainsi des incendies. Ces dispositifs ont provoqué des foyers qui ont détruit les forêts, brûlé des champs et tué du bétail.

Selon des responsables israéliens, des milliers de kilomètres carré de terres ont été brûlés, causant des millions de shekels de dégâts. Certains ballons sont lestés d’engins explosifs improvisés.

Il y a eu un certain nombre d’incidents dans lesquels les Palestiniens de Cisjordanie ont semblé copier la tactique, envoyant de tels dispositifs vers les communautés et implantations israéliennes.

A trois occasions au cours du mois dernier, des ballons ont été découverts à Jérusalem ainsi que dans la cour d’une habitation située dans l’implantation de Givat Zeev, en Cisjordanie, au nord de Jérusalem. Cela a été également le cas dans la ville de Lod, au centre du pays, ainsi que dans le quartier de Bat Yam, à Tel Aviv.

La police a appelé le public à appeler le numéro d’urgence 100 en cas de découverte d’objets suspects similaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...