Des centaines de personnes en Géorgie pleurent un soldat juif tué en Afghanistan
Rechercher

Des centaines de personnes en Géorgie pleurent un soldat juif tué en Afghanistan

"Il est mort comme il a vécu... En héros", ont dit les groupes juifs de Savannah en évoquant Christopher Andrew Celiz, qui a reçu la médaille du Purple Heart à titre posthume

Le sergent de 1ère Christopher A. Celiz mort au combat le 12 juillet dans la province de  Paktiya, en Afghanistan. (Crédit : Département américain de la Défense via JTA)
Le sergent de 1ère Christopher A. Celiz mort au combat le 12 juillet dans la province de Paktiya, en Afghanistan. (Crédit : Département américain de la Défense via JTA)

Ce sont des centaines de personnes qui se sont rendues dans une synagogue de Savannah, en Géorgie, aux Etats-Unis, pour se souvenir un soldat juif qui est mort au combat en Afghanistan, le 12 juillet.

Le sergent de 1ère classe Christopher Andrew Celiz, 32 ans, un ranger de l’armée né à Summerville, en Géorgie, a été blessé par les tirs d’une arme légère alors qu’il participait à une évacuation médicale au cours d’une opération anti-terroriste, ont fait savoir les militaires américains.

Il est mort dans un centre de traitement médical.

Ses funérailles ont eu lieu mercredi après-midi à la synagogue Mickve Israel à Savannah, a fait savoir le Post and Courier.

Les drapeaux ont été mis en berne dans tout l’état à sa mémoire.

Ses amis de la Summerville High School et de la Citadelle se sont souvenus d’une personnalité « intelligente, bienveillante et joviale », a fait savoir le journal.

« Je n’ai jamais connu un homme qui aimait autant son épouse et son enfant que lui », a déclaré un ami.

Celiz et son épouse, Katie, avaient commencé à se fréquenter au lycée.

L’Alliance éducative juive de Savannah et la fédération juive de la ville ont déploré la mort de Celiz dans une publication parue sur Facebook.

« Epoux, père et leader, Chris était connu comme un homme qui ‘montrait l’exemple’. Il était toujours le premier à s’impliquer, il s’inquiétait du bien-être de ses soldats », ont-elles écrit. Il est mort comme il a vécu… En héros », ont-elles ajouté.

Celiz et son épouse contribuaient aux campagnes de la fédération.

Celiz avait été déployé, de 2008 et 2009, en soutien à l’opération Iraqi Freedom et, de 2011 à 2012, pour appuyer l’opération Enduring Freedom, selon le département américain de la Défense. Il était dans son cinquième déploiement lorsqu’il a été tué.

Celiz a reçu à titre posthume la médaille du service méritoire, la médaille Bronze star et celle du Purple Heart.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...