Des Israéliens auraient trouvé comment rétablir le sens du toucher perdu
Rechercher

Des Israéliens auraient trouvé comment rétablir le sens du toucher perdu

L'innovation, qui pourrait aider des personnes ayant perdu la sensation du toucher après une blessure ou une amputation, transmet les signaux d'un capteur à des nerfs sains

Illustration du nouveau capteur de l'université de Tel Aviv permettant de recréer le sens du toucher (Crédit : avec l'aimable autorisation de l'université de Tel Aviv).
Illustration du nouveau capteur de l'université de Tel Aviv permettant de recréer le sens du toucher (Crédit : avec l'aimable autorisation de l'université de Tel Aviv).

Selon des scientifiques, une nouvelle nanotechnologie israélienne permettra de rétablir le sens du toucher chez les personnes qui l’ont perdu à la suite d’une blessure ou d’une amputation.

Un laboratoire de l’université de Tel Aviv a mis au point un minuscule capteur qui peut être implanté dans les doigts, les orteils ou toute autre partie du corps ayant perdu le sens du toucher. Il « contourne » les nerfs endommagés dans cette zone et « reconnecte » la sensation à d’autres nerfs sains.

Le Dr Ben M. Maoz, ingénieur biomédical, a déclaré au Times of Israel qu’il avait eu cette idée après avoir entendu le Dr Amir Arami, un collègue de l’université de Tel Aviv et micro-chirurgien à l’hôpital Tel HaShomer Sheba, lui parler du nombre de ses patients qui ne retrouvaient pas leurs sensations.

Aujourd’hui, il a testé avec succès son invention sur des rats, et a fait part de son succès dans la revue ACS Nano, évaluée par des pairs. « C’est super excitant, car nous avons pu générer quelque chose qui apporte des avantages réels à des personnes confrontées à des problèmes réels, et tout a commencé par une discussion entre moi et un ami », a déclaré Maoz.

« Il existe déjà des prothèses qui se connectent aux nerfs du corps, mais le défi que nous avons relevé est complètement différent : des personnes qui ont des mains ou des doigts en état de marche, mais qui ont perdu toute sensation et veulent retrouver le sens du toucher », a-t-il ajouté.

« Il n’y a pas de solution pour ces personnes, mais nous en avons trouvé une ».

Une image fortement agrandie de l’implant qui restaure le sens du toucher pour les membres blessés (Crédit : avec l’aimable autorisation de l’Université de Tel Aviv).

Son minuscule capteur est implanté dans le nerf du membre blessé, et connecté à un nerf sain. Le corps comprend rapidement que le nerf reçoit des signaux d’une source différente et les interprète correctement, ce qui permet de rétablir le sens du toucher.

Selon M. Maoz, cette technologie aura un impact plus important sur la qualité de vie qu’il n’y paraît au premier abord, car le toucher est un sens essentiel pour calculer la quantité de pression nécessaire pour appuyer sur un bouton avec un doigt, ou même pour marcher droit.

« Des tâches simples, comme tenir une clé ou un téléphone portable, exigent que nous ayons le sens du toucher, afin de pouvoir évaluer avec précision la pression que nous devons appliquer », a-t-il déclaré.

L’appareil, bien qu’électronique, n’a pas besoin de batterie, car il génère de l’énergie à partir du mouvement même qu’il suit et imite dans les signaux nerveux, a précisé M. Maoz. Pour mener à bien l’expérience, l’équipe de Maoz a coupé les nerfs sensoriels d’une patte de rats et a installé le dispositif sur certains d’entre eux tout en le laissant insensible sur d’autres. Un tracker a permis à l’équipe de surveiller la sensation dans les pattes des rats.

Dr Ben Maoz (Crédit : avec l’aimable autorisation de l’Université de Tel Aviv/Yonatan Tzur)

« Les rats dont les nerfs avaient été coupés et qui n’avaient pas le dispositif ne pouvaient pas sentir, alors que ceux qui avaient reçu l’implant avaient le même degré de sensation que ceux dont les nerfs n’avaient pas été coupés », a-t-il déclaré. « Cela indique que le dispositif fonctionne bien ».

« Ensuite, nous voulons tester l’implant sur des animaux plus grands, et à un stade ultérieur, implanter nos capteurs dans les doigts de personnes qui ont perdu la capacité de sentir le toucher », a-t-il ajouté.

« Restaurer cette capacité peut améliorer considérablement le fonctionnement des personnes ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...