Rechercher

France : Des militants d’extrême droite rendent hommage à Philippe Pétain

La commémoration, organisée peu après celles du Vel d'Hiv, a rassemblé des nostalgiques du régime de Vichy, des militants antisémites et des catholiques intégristes

La tombe de Philippe Pétain, en 2008. (Crédit : Mathardy / CC BY-SA 3.0)
La tombe de Philippe Pétain, en 2008. (Crédit : Mathardy / CC BY-SA 3.0)

Quelques jours après les commémorations des 80 ans de la rafle du Vél d’Hiv, une poignée de militants d’extrême droite ont, comme chaque année, rendu hommage à Philippe Pétain, le jour anniversaire de sa mort, le 23 juillet, a rapporté Libération.

Cette sinistre opération de réhabilitation du dirigeant français, symbole de la collaboration avec l’Allemagne nazie, a rassemblé des nostalgiques du régime de Vichy, des militants antisémites et des catholiques intégristes.

Parmi les participants : les militants du groupe nationaliste d’Yvan Benedetti, les membres de l’Association pour défendre la mémoire du maréchal Pétain, et les nationaux-catholiques de Civitas – qui ont organisé un « pèlerinage » à l’occasion. Une gerbe a été déposée sur la tombe.

Ces groupuscules d’extrême droite militent pour la réhabilitation de Pétain. Ils réclament ainsi son transfert à l’ossuaire de Douaumont, où reposent les restes entremêlés de soldats français et allemands tombés pendant la bataille de Verdun en 1916 – cette revendication avait conduit en 1973 au vol du cercueil du maréchal destitué.

L’hommage a eu lieu sur la tombe de l’homme, au cimetière de Port-Joinville, sur l’île d’Yeu, en Vendée, où il a été inhumé en juillet 1951 – il se trouvait alors en captivité sur l’île, après avoir été condamné et frappé d’indignité nationale pour intelligence avec l’ennemi et haute trahison.

Avant la commémoration, des opposants avaient collé des affiches sur des panneaux municipaux de l’île d’Yeu montrant Philippe Pétain barré d’une croix avec le message « Pétain était un salaud, ceux qui viennent le commémorer sont des FACHOS et ils ne sont pas les bienvenus à Yeu ».

En 2017, un conteneur de poubelles avait été incendié sur la tombe la nuit précédant la cérémonie.

L’UEJF a réagi ce lundi sur Twitter suite à l’hommage de samedi, le condamnant vivement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...