Des voyageurs, porteurs du virus, expulsés après avoir fourni de faux PCR
Rechercher

Des voyageurs, porteurs du virus, expulsés après avoir fourni de faux PCR

Deux familles, voyageant mercredi sur un vol New York-Tel Aviv, ont été refoulées après avoir fourni de fausses autorisations

Illustration - Des personnes portant des masques par crainte du coronavirus à l'aéroport international Ben Gurion, le 27 février 2020. (Flash90)
Illustration - Des personnes portant des masques par crainte du coronavirus à l'aéroport international Ben Gurion, le 27 février 2020. (Flash90)

Vingt-et-une personnes auraient frauduleusement embarqué sur un vol United Airlines au départ de New York.

Selon un média israélien, deux familles, voyageant mercredi sur un vol New York-Tel Aviv, ont été refoulées après avoir fourni de fausses autorisations.

Selon la Douzième chaîne, une des familles était composée de 13 ressortissants étrangers. Dans l’autre, la mère israélienne et le père étranger étaient accompagnés de leurs six enfants.

La police est intervenue puisque l’usage de faux constitue une infraction pénale.

On ne sait pas s’il existe des relations entre les deux familles qui ont été, semble-t-il, renvoyées à New York dans la nuit de mercredi.

L’entrée en Israël implique des restrictions drastiques en raison de la pandémie. Des permissions spéciales, données au cas par car sont délivrées par le gouvernement avec les vols.

Mardi, un incident similaire s’est produit sur un vol El Al depuis New York. Les autorités israéliennes enquêtent sur ces 11 voyageurs qui ont présenté de faux tests PCR lors de l’embarquement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...