Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Deux membres présumés du Hezbollah arrêtés en Allemagne

Hassan M. et Abdul-Latif W. sont soupçonnés d'avoir agi comme représentants du groupe terroriste dans la région de Brême

Les combattants du Hezbollah posent avec les drapeaux jaunes du groupe terroriste et des drapeaux portant les noms de personnalités chiites vénérées (en noir) pendant une cérémonie de pose de la première pierre d'un site de "tourisme jihadiste", dans un camp qui était dirigé par le Corps des gardiens de la révolution iranien pour former les combattants du Hezbollah, dans la région de Janta, à l'Est du pays, le 19 août 2022. (Crédit : AFP)
Les combattants du Hezbollah posent avec les drapeaux jaunes du groupe terroriste et des drapeaux portant les noms de personnalités chiites vénérées (en noir) pendant une cérémonie de pose de la première pierre d'un site de "tourisme jihadiste", dans un camp qui était dirigé par le Corps des gardiens de la révolution iranien pour former les combattants du Hezbollah, dans la région de Janta, à l'Est du pays, le 19 août 2022. (Crédit : AFP)

La justice allemande a annoncé mercredi l’arrestation de deux membres présumés du groupe terroriste Hezbollah libanais dans le pays, soupçonnés de prosélytisme et d’activisme pour le compte de l’organisation pro-iranienne.

Identifiés comme Hassan M., un Libanais, et Abdul-Latif W., un Germano-Libanais, ils ont été interpellés près de Cuxhaven dans le Nord du pays, a précisé le parquet fédéral allemand dans un communiqué.

Les deux hommes ont, selon le parquet, rejoint les rangs du Hezbollah respectivement en 2004 pour Abdul-Latif W. et 2016 pour Hassan M..

Ils sont soupçonnés d’avoir agi comme représentants du Hezbollah dans la région de Brême, d’avoir notamment milité et pris la parole pour le compte du mouvement ainsi que d’avoir soutenu des interventions de prédicateurs et des organisations en Allemagne proches du Hezbollah.

Les deux hommes doivent être présentés dans la journée à un magistrat qui doit statuer sur une demande du parquet de placement en détention provisoire.

Le Hezbollah, ou seulement sa branche armée, est considéré comme une organisation terroriste par de nombreux pays, parmi lesquels les Etats-Unis, ceux de l’Union européenne, le Royaume-Uni et une majorité des Etats membres de la Ligue Arabe.

En Allemagne, sa branche politique, qui organisait régulièrement des manifestations anti-israéliennes, a longtemps été autorisée, avant d’être interdite en 2020.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.