Rechercher

Doug Emhoff parle d’antisémitisme chez un traiteur casher de l’Iowa

En campagne, le deuxième gentilhomme s'est rendu chez Maccabee's à Des Moines où il a évoqué l'importance de "vivre fièrement et ouvertement en tant qu'Américains juifs"

Doug Emhoff, mari de la vice-présidente américaine Kamala Harris, prend la parole lors d'un rassemblement "Get Out the Vote" à Los Angeles, le lundi 7 novembre 2022. (Crédit : Jae C. Hong/AP)
Doug Emhoff, mari de la vice-présidente américaine Kamala Harris, prend la parole lors d'un rassemblement "Get Out the Vote" à Los Angeles, le lundi 7 novembre 2022. (Crédit : Jae C. Hong/AP)

JTA – Doug Emhoff, le mari de la vice-présidente américaine Kamala Harris, a fait un détour par le traiteur juif le plus proche, alors que l’antisémitisme le préoccupait ce week-end.

Le deuxième gentilhomme était dans l’Iowa pour faire campagne pour Deidre DeJear, une démocrate qui peine à déloger le gouverneur républicain de l’Etat. L’établissement casher le plus proche – et le seul – était le Maccabee’s Kosher Deli à Des Moines, où il a parlé avec le propriétaire, un rabbin affilié au mouvement Habad-Loubavitch, Yossi Jacobson.

« Nous avons parlé de l’importance que revêt pour nous le fait de vivre fièrement et ouvertement en tant qu’Américains juifs », a tweeté Emhoff dimanche après-midi, en joignant une photo des deux hommes en train de discuter.

« Il est impératif que nous nous unissions en tant que nation pour lutter contre l’antisémitisme et la haine, quelle qu’elle soit. »

La visite de la boutique s’est déroulée dans un contexte de mobilisation générale autour des Juifs et de la haine dont ils font l’objet. Le mois dernier, après que le rappeur Kanye West a fait des commentaires antisémites, des groupes haineux suprémacistes blancs, dont la Ligue de défense des Goyim, ont adopté ses remarques comme cri de ralliement et ont accéléré leur activité à travers les États-Unis. Parallèlement, un changement de direction chez Twitter a incité les antisémites à cibler les Juifs et d’autres minorités en ligne, et la star de la NBA Kyrie Irving a été suspendue après avoir fait la promotion d’un film antisémite.

Jeudi, le FBI a mis en garde contre une « menace générale » visant des synagogues du New Jersey avant de placer un homme en garde à vue et de lever la menace. L’effet cumulatif a été un malaise croissant pour de nombreux Juifs américains.

Depuis qu’il a ouvert le premier magasin casher de l’Iowa en 1992, Jacobson a constaté que Maccabee’s agissait comme un aimant pour les candidats et les bénévoles de campagne qui affluent dans l’État lorsqu’il accueille le premier caucus du pays les années d’élection présidentielle.

« La boutique traiteur est devenue bien plus que du pastrami, du corned-beef et de la soupe aux boulettes de matzah », déclarait-il au Jewish News Syndicate en 2019.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...