Israël en guerre - Jour 139

Rechercher

Eli Cohen nomme le rabbin Leo Dee, envoyé spécial pour les « initiatives sociales »

Le ministre des Affaires étrangères a remercié cet homme, qui a perdu sa femme et deux de ses filles dans un attentat, d'avoir accepté de se porter volontaire pour le bien d'Israël

Lֿe rabbin Leo Dee lors d'une conférence de presse, à Efrat, le 10 avril 2023. (Crédit : Oren Ben Hakoon/Flash90)
Lֿe rabbin Leo Dee lors d'une conférence de presse, à Efrat, le 10 avril 2023. (Crédit : Oren Ben Hakoon/Flash90)

Le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen a annoncé dimanche qu’il a nommé le rabbin Leo Dee – qui a perdu sa femme et deux de ses filles dans un attentat terroriste au début de l’année – envoyé spécial pour les initiatives sociales au sein du ministère.

« Je remercie le rabbin Dee d’avoir accepté de se porter volontaire pour le bien de l’Etat d’Israël », a écrit Cohen sur X – anciennement Twitter.

« Je suis sûr qu’avec l’aide de son grand cœur, de sa personnalité et de sa capacité à toucher tout le monde, il sera en mesure d’aider beaucoup dans les activités du ministère des Affaires étrangères, au sein des communautés juives dans le monde, ainsi qu’avec les personnalités influentes du gouvernement et des médias. »

Le rabbin Dee avait déclaré en mai que l’élimination par Tsahal des meurtriers présumés de sa femme et de ses deux filles était pour lui une source de réconfort mais qu’il aimerait s’entretenir avec leurs proches.

Le rabbin Leo Dee faisant l’éloge de ses deux filles Maia et Rina, qui ont été tuées dans un attentat terroriste le 7 avril 2023, lors de leurs funérailles le 9 avril 2023. (Crédit : Noam Revkin Fenton/FLASH90)

Dee a ajouté qu’il ne tenait pas le peuple palestinien, dans son ensemble, coupable de la mort de sa femme Lucy et de ses filles Maia et Rina.

Il dit avoir reçu des appels de la part de nombreux Palestiniens qui non seulement condamnent l’attentat, mais disent que leurs auteurs ont eu un comportement inhumain, contraire à « la volonté d’Allah ».

« Ils me l’ont dit et je les crois », avait déclaré Dee à la Douzième chaine.

Les trois membres de la famille Dee tuées étaient des ressortissants israélo-britanniques qui vivaient dans l’implantation cisjordanienne d’Efrat, au sud de Jérusalem, depuis leur installation en Israël il y a environ huit ans.

De gauche à droite : Lucy Dee, avec ses filles Rina et Maia. Elles sont mortes toutes les trois après une fusillade terroriste en Cisjordanie le 7 avril 2023. (Autorisation)

Les Palestiniens armés avaient ouvert le feu sur le véhicule des victimes près de l’implantation de Hamra, dans le nord de la vallée du Jourdain, alors qu’elles faisaient route vers le nord, à destination de Tibériade, le 7 avril dernier.

Le véhicule avait terminé sa course sur l’accotement de l’autoroute et les terroristes avaient de nouveau tiré sur la voiture, cette fois à bout portant.

Le décès de Maia, 20 ans, et Rina, 15 ans, avait été constaté sur place, tandis que leur mère Lucy, âgée de 48 ans, avait été transportée à l’hôpital dans un état critique pour y décéder trois jours plus tard.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.