Enquête sur le harcèlement du procureur général israélien
Rechercher

Enquête sur le harcèlement du procureur général israélien

Plusieurs sms ont été envoyés sur le téléphone d'Avichai Mandelblit

Le procureur général Avichai Mandelblit s'exprime lors d'une cérémonie de départ de la ministre de la Justice sortante Ayelet Shaked au ministère de la Justice à Jérusalem le 4 juin 2019. (Hadas Parush/Flash90)
Le procureur général Avichai Mandelblit s'exprime lors d'une cérémonie de départ de la ministre de la Justice sortante Ayelet Shaked au ministère de la Justice à Jérusalem le 4 juin 2019. (Hadas Parush/Flash90)

Dans un communiqué, la police a déclaré que le procureur général Avichai Mandelblit a été visé par du harcèlement « répété » au cours des derniers jours, sans entrer dans les détails.

Le site d’information Ynet a précisé que le harcèlement s’est manifesté à travers des sms envoyés sur le téléphone de Mandelblit et que deux personnes ont déjà été interrogées, alors que l’on attend plus d’interpellations.

Selon la Douzième chaîne, le harcèlement est probablement lié au rôle de Mandelblit dans les poursuites qui pèsent contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Mandelblit a été une cible récurrente de la colère des partisans de Netanyahu. L’année dernière, la tombe de son père a été vandalisée dans ce qui a été vu comme une attaque motivée politiquement.

La tombe vandalisée du père du procureur Avichai Mandelblit, le 28 décembre 2018. (Adam Shuldman/FLASH90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...