Enrico Macias réaffirme son intention de quitter la France si Marine Le Pen gagne en 2017
Rechercher

Enrico Macias réaffirme son intention de quitter la France si Marine Le Pen gagne en 2017

Le musicien déclare se sentir proche des immigrés : "nous les pieds noirs, on était Français, mais on n’a pas été accueillis comme des Français"

Enrico Macias se produit à Tel Aviv en 2011 (Crédit : capture d'écran YouTube)
Enrico Macias se produit à Tel Aviv en 2011 (Crédit : capture d'écran YouTube)

Sur l’antenne de la Radio Télévision Suisse RTS, Enrico Macias a réaffirmé sa totale opposition avec la représentante du Front national Marine Le Pen.

« Marine Le Pen a un discours complètement opposé au mien, c’est certain », a-t-il déclaré avant d’ajouter que « les gens qui se coordonnent avec le mal, il y en a autant que ceux qui se coordonnent avec le bien. »

Selon ce dernier, Marine Le Pen représente le mal.

Il a ensuite réaffirmé que « si elle est élue en 2017, le lendemain je prends l’avion et je m’en vais. Je vais peut être en Suisse, peut être en Corse, et peut être en Israël. »

L’année dernière, dans des déclarations similaires, le musicien avait affirmé que si Marine le Pen arrivait au pouvoir, « à ce moment-là je ferai mon alyah, et j’entrainerai avec moi toute la communauté juive de France. »

D’autre part, sur l’antenne de RTS, Enrico Macias a déclaré se sentir, encore aujourd’hui, comme un « exilé ».

« Vous savez, nous les pieds noirs, on était Français, quand on est arrivé en France, on croyait qu’on allait être accueillis comme des Français, à part entière, [..] mais on n’a pas été accueillis comme des Français », souligne-t-il.

« C’est pour ça que je comprends les immigrés, comme je comprends l’histoire des sans papiers, comme je comprends l’histoire des migrants. D’être maltraité dans un pays ou on est né, et d’être obligé d’aller dans un autre pays et y être mal accueilli, ça je ne le supporte pas. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...