Israël en guerre - Jour 226

Rechercher

Espagne : 700 policiers déployés pour un match de basket du Maccabi Tel Aviv

La préfète de Valence, Pilar Bernabé, demande "aux supporters de faire preuve d'un peu de patience, car les accès seront cette fois-ci plus contrôlés"

Illustration : L'équipe du Maccabi Tel Aviv, en mai 2014. (Crédit : Capture d'écran Dixième chaîne)
Illustration : L'équipe du Maccabi Tel Aviv, en mai 2014. (Crédit : Capture d'écran Dixième chaîne)

Plus de 700 policiers seront déployés mercredi soir dans la ville espagnole de Valence (est) pour le match opposant l’équipe locale de basket au club israélien du Maccabi Tel Aviv en Euroligue, en raison des tensions liées à la guerre opposant Israël et le groupe terroriste du Hamas, ont annoncé les autorités.

Le match ayant été déclaré « à haut risque » par les autorités, « la présence de personnel de sécurité et de police » va être renforcée et « les participants seront soumis à des contrôles de sécurité plus exhaustifs », a annoncé dans un communiqué le club de basket de Valence.

« Nous avons mis en place une opération globale dans laquelle travailleront plus de 700 membres de la police nationale, en uniforme et en civil », a expliqué de son côté la préfète de Valence, Pilar Bernabé, lors d’une conférence de presse.

« Je voudrais également demander aux supporters (…) de faire preuve d’un peu de patience, car les accès seront cette fois-ci plus contrôlés », a ajouté Bernabé.

Ce match d’Euroligue programmé à 20h30 se déroule dans un contexte de craintes d’attentats en Europe en raison de la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas déclenchée par l’assaut barbare sans précédent du groupe islamiste le 7 octobre contre l’État hébreu.

Plus de 1 400 personnes ont été tuées en Israël, pour la plupart des civils morts le jour de l’attaque du Hamas.

Les craintes d’attentats ont été ravivées par la fusillade terroriste survenue lundi soir à Bruxelles en marge du match de football entre la Belgique et la Suède et revendiqué par le groupe État islamique (EI), durant lequel un homme a tué deux citoyens suédois.

Ce contexte a poussé le ministère espagnol de l’Intérieur à annoncer « une série de mesures » de sécurité « complémentaires », même si Madrid a maintenu à ce stade son alerte antiterroriste à un niveau inchangé de 4 sur 5, correspondant à un risque « élevé ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.