Rechercher

Exercices conjoints avec l’armée de l’air grecque en Israël

Les militaires ont noté que l'exercice "symbolise un tournant important" dans les relations entre les deux pays ; le chef d'état-major grec se trouvait en Israël, le mois dernier

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des avions F-16 en formation au-dessus de la mer Morte dans le sud d'Israël, le 12 juillet 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Des avions F-16 en formation au-dessus de la mer Morte dans le sud d'Israël, le 12 juillet 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Les armées de l’air israélienne et grecque ont organisé des exercices conjoints dans le ciel de l’État juif, mardi, simulant des opérations de combat et de réapprovisionnement en carburant, a fait savoir Tsahal dans la matinée de mercredi.

Pendant l’exercice, les avions israéliens ont réapprovisionné les appareils de l’armée hellénique, a expliqué Tsahal.

Les forces ont mis en place des simulations de combat avancé et ils se sont entraînés pour d’autres scénarios, a ajouté l’armée israélienne.

Sur des images publiées par cette dernière, des avions de chasse F-16 grecs volent en formation au-dessus de la mer Morte, dans le sud d’Israël.

Tsahal a déclaré que cet entraînement « constitue une plateforme d’apprentissage partagé et de renforcement des relations entre les deux armées de l’air, et il est le symbole d’un tournant déterminant dans l’amélioration de la coopération stratégique et internationale mise en place entre l’État d’Israël et la Grèce ».

« Cet exercice aide également à contribuer au renforcement des différentes capacités de combat des militaires et à leurs compétences dans de multiples scénarios de combat possibles, et il permet aux équipes, aviateurs ou personnels techniques, de relever un nouveau défi », a poursuivi l’armée israélienne.

Le mois dernier, le chef d’État-major de l’armée grecque, le général Konstantinos Floros, était venu pour la première fois en visite officielle en Israël.

Le chef d’État-major de l’armée grecque, le général Konstantinos Floros, à droite, salué par son homologue israélien, Aviv Kohavi, à gauche, au siège de Tsahal à Tel Aviv, le 8 juin 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Floros avait rencontré à cette occasion son homologue israélien, le général de brigade Aviv Kohavi, le général Tal Kelman, responsable militaire en charge des affaires iraniennes, ainsi qu’un haut-responsable des renseignements et d’autres officiels.

« Un grand nombre de sujets ont été évoqués lors de ces ces réunions et notamment les défis partagés dans la région méditerranéenne », avait commenté Tsahal à l’époque.

« La coopération bilatérale entre les deux armées, avec une attention particulière portée à la coopération en matière de renseignement et aux opportunités conjointes d’entraînement » avaient aussi été évoquées, selon un communiqué.

Floros avait visité plusieurs bases de l’armée, notamment l’Unité 9900 de l’Administration des renseignements, la base Shayevet 13 de la marine et la base aérienne Palmachim. Il avait aussi l’occasion de découvrir en direct une batterie de défense du Dôme de fer.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...