Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Forbes annule le Gala des « Femmes de pouvoir », invoquant des problèmes de sécurité

Rima Hassan, sous le feu des critiques pour avoir justifié le massacre du 7 octobre, semble être la principale raison justifiant la décision de la version française du magazine

Rima Hassan, fondatrice de l'Observatoire des Camps de Réfugiés (OCR), à Paris, France, le 14 novembre 2019. (Crédit : Dominique Faget/AFP)
Rima Hassan, fondatrice de l'Observatoire des Camps de Réfugiés (OCR), à Paris, France, le 14 novembre 2019. (Crédit : Dominique Faget/AFP)

Invoquant des problèmes de sécurité, l’édition française du magazine Forbes a annulé un gala en l’honneur de 40 femmes de premier plan, dont l’une est sous le feu des critiques pour avoir justifié le massacre du 7 octobre perpétré par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

« Les conditions ne sont plus réunies pour que la soirée se déroule bien », au Ritz à Paris, a indiqué lundi une porte-parole de la version française du magazine américain.

La réponse mentionnait des préoccupations pour la sécurité des participants mais ne citait pas nommément Rima Hassan, une activiste anti-Israël dont l’inclusion dans la liste des femmes sélectionnées pour être honorées lors du gala suscite une controverse en raison de sa défense du Hamas.

La controverse fait suite à son affirmation, dans une interview du 29 novembre, qu’il est « vrai » que l’attaque du Hamas – au cours de laquelle le groupe a assassiné près de 1 200 personnes et en a pris 253 autres en otage – est « légitime ». Le droit d’Israël à se défendre est « faux », tout comme la viabilité d’une solution à deux États, selon les déclarations filmées de Hassan, une avocate de 31 ans.

Rima Hassan, qui a grandi dans un camp en Syrie et a fondé l’Observatoire des camps de réfugiés en 2019, a été sélectionnée en 2023 parmi « 40 femmes remarquables qui ont marqué l’année ».

A l’approche de la cérémonie annuelle, plusieurs personnalités avaient épinglé ce choix, dont l’animateur Arthur qui l’avait accusée de « faire l’apologie du terrorisme du Hamas », Julien Bahloul, un journaliste de 37 ans et militant pour les parents LGBTQ et Patrick Klugman, un politicien et avocat de gauche de 46 ans.

Le président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) Yonathan Arfi avait pour sa part soutenu qu’elle « suit l’agenda des intégristes du Hamas et justifie les exactions du 7 octobre ».

Rima Hassan a fait part de son intention de déposer plainte pour diffamation.

Sur X, Hassan a écrit qu’elle était « furieuse » de l’annulation. « Il est à noter que les pressions viennent principalement des hommes qui se croient tout-puissants et qui possèdent un permis pour tout », a-t-elle ajouté, remerciant le « patriarcat ». Elle a fourni une liste de sept Juifs français qu’elle a qualifiés de « boomers qui n’ont pas encore réalisé que leur temps est écoulé ».

Elle a pointé la responsabilité d’une série de personnalités, Arthur et Yonathan Arfi en tête.

Egalement désigné, l’avocat Patrick Klugman a rapporté avoir « reçu des tombereaux d’injures antisémites et même la menace de (s)e retrouver décapité avec (s)es enfants simplement pour avoir dénoncé (son) incontestable complaisance avec le Hamas ». Il a promis « une suite judiciaire ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.