Gaza : Les manifestations du vendredi annulées pour cause de jour férié
Rechercher

Gaza : Les manifestations du vendredi annulées pour cause de jour férié

Une chaîne de télévision affiliée au Hamas rapporte que les manifestations hebdomadaires du vendredi à la frontière sont annulées cette semaine

Des manifestants palestiniens fuient les grenades lacrymogènes tirées par les forces israéliennes lors d'affrontements au milieu d'une manifestation de masse marquant le premier anniversaire de la Marche du retour, près de la frontière avec Israël à l'est de la ville de Gaza, le 30 mars 2019. (Mahmud Hams/AFP)
Des manifestants palestiniens fuient les grenades lacrymogènes tirées par les forces israéliennes lors d'affrontements au milieu d'une manifestation de masse marquant le premier anniversaire de la Marche du retour, près de la frontière avec Israël à l'est de la ville de Gaza, le 30 mars 2019. (Mahmud Hams/AFP)

« La Commission nationale pour la marche du retour et la levée du blocus a décidé que les événements de cette semaine se limiteront à la prière de l’Eid al-Adha dans le camp Malaka, à l’est de Gaza-ville et dans le camp du retour à l’est de Khan Younès, » a déclaré la chaîne Al-Resalah.

Le média palestinien a déclaré que la commission a décidé de ne pas organiser de rassemblements « pour améliorer la situation des citoyens et leur donner l’occasion de se préparer pour la fête sainte. »

Par ailleurs, l’organisation terroriste palestinienne du Hamas a appelé les manifestants de la bande de Gaza à s’abstenir de brandir des drapeaux avec des croix gammées lors des manifestations frontalières, a indiqué la Douzième chaîne.

Cette nouvelle instruction de ne pas utiliser d’autres drapeaux que le drapeau palestinien survient quelques jours après que l’armée israélienne a publié des photos d’une bannière avec une croix gammée déployée pendant la manifestation de vendredi.

The Nazi Swastika flag, a symbol of murder and hatred, raised yet again during a Hamas riot in Gaza today.In the face of this hatred stand IDF soldiers, ready and determined to defend lsrael.

פורסם על ידי ‏‎Israel Defense Forces‎‏ ב- יום שישי, 2 באוגוסט 2019

Le symbole nazi a déjà été brandi par des manifestants lors de précédentes manifestations qui se transforment la plupart du temps en émeutes.

Le Hamas a dit qu’il ne veut pas que « l’occupant sioniste s’en serve » pour délégitimer les manifestations.

Saeb Erekat, le secrétaire-général du Comité exécutif de l’Organisation de la libération de la Palestine, a aussi critiqué lundi la présence d’imageries nazies dans les émeutes à la frontière gazaouïe.

“Brandir une croix gammée, ou tout autre symbole nazi, est un acte odieux qui doit être condamné avec la plus grande fermeté par tout être humain”, a-t-il écrit sur Twitter.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...