Gaza : Les prochaines manifestations à la frontière seront non violentes
Rechercher

Gaza : Les prochaines manifestations à la frontière seront non violentes

Les organisateurs de la "Marche du retour" ont déclaré que les manifestations de vendredi seront non violentes, dans le cadre d'un nouvel accord de cessez-le-feu avec Israël

Des Palestiniens réunis à la frontière israélo-gazaouie, à Malaka, près de Gaza City, le 30 mars 2019. (Crédit : MAHMUD HAMS / AFP)
Des Palestiniens réunis à la frontière israélo-gazaouie, à Malaka, près de Gaza City, le 30 mars 2019. (Crédit : MAHMUD HAMS / AFP)

Les organisateurs des manifestations en cours le long de la frontière de Gaza affirment que les groupes terroristes dans l’enclave palestinienne ont demandé que les manifestations de vendredi soient non violentes, dans le cadre d’un nouvel accord de cessez-le-feu avec Israël.

Un des principaux organisateurs de la dite « Marche du retour » a déclaré à la chaîne publique Kan que les manifestants ont reçu l’ordre de ne pas lancer de ballons incendiaires vers Israël pendant la nuit et que les « unités de confusion » ont été annulées.

Il a indiqué que les pourparlers sous médiation égyptienne entre Israël et les dirigeants du Hamas à Gaza progressent, et qu’un accord de cessez-le-feu est en cours de négociation entre les parties.

Selon l’organisateur, les factions de Gaza ont décidé d’organiser une manifestation non-violente demain, et Israël a accepté de ne pas utiliser de tirs réels pour disperser les manifestations à la frontière.

A titre d’illustration : Le 26 septembre 2018, des Palestiniens masqués se faisant appeler les « unités de confusion nocturne » montrent des engins incendiaires attachés à des ballons pour les transporter vers Israël, près de la frontière avec Israël, à l’est de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. (AFP Photo/Said Khatib)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...