Gaza : L’Iran, le Hamas et le Hezbollah ont coordonné les combats – média
Rechercher

Gaza : L’Iran, le Hamas et le Hezbollah ont coordonné les combats – média

Le rédacteur en chef d'un journal affilié au groupe terroriste libanais affirme que le Hezbollah a envoyé des armes et des munitions à Gaza pendant le conflit

Photo d'illustration : Une femme, le visage couvert comme le sont les militants palestiniens et libanais, tient un drapeau propalestinien lors d'un rassemblement à Téhéran, le 19 mai 2021. (Crédit : AP Photo/Vahid Salemi)
Photo d'illustration : Une femme, le visage couvert comme le sont les militants palestiniens et libanais, tient un drapeau propalestinien lors d'un rassemblement à Téhéran, le 19 mai 2021. (Crédit : AP Photo/Vahid Salemi)

Le Corps des Gardiens de la Révolution islamique d’Iran (IRGC) et le groupe terroriste libanais du Hezbollah ont coordonné, avec le Hamas, les récents combats à Gaza, entre les terroristes palestiniens et Israël, selon le rédacteur en chef d’un quotidien libanais affilié au Hezbollah.

Ibrahim Al-Amine, rédacteur en chef du quotidien libanais pro-Hezbollah Al-Akhbar, a déclaré ce week-end, à la chaîne Al-Manar du Hezbollah que, pendant les 11 jours de combats dans la bande de Gaza dirigée par le Hamas, des officiers de l’IRGC, du Hamas et du Hezbollah, ont mis en place un centre d’opérations militaires conjoint à Beyrouth.

Selon Al-Amine, le commandant des forces Quds à l’étranger, Esmail Ghaani, s’est rendu deux fois au centre d’opérations pendant les hostilités militaires.

Le rédacteur en chef du journal a affirmé que le Hezbollah avait envoyé des armes et des munitions à Gaza et « déplacé un certain nombre d’officiers de la résistance palestinienne hors de la bande pendant l’agression », selon Al-Manar.

Les factions palestiniennes ont également reçu des données sur les mouvements de Tsahal, a affirmé Al-Amine, affirmant que des drones ont été utilisés pour empêcher Israël de tendre une « embuscade » aux agents terroristes le long de la frontière.

Il a également déclaré que si Israël « étendait son agression, l’ensemble de l’axe de la résistance l’aurait affronté », faisant référence à l’Iran et à ses mandataires régionaux.

Les membres de l’aile militaire du groupe terroriste du Hamas défilent à Khan Younès, le 27 mai 2021. (Crédit : SAID KHATIB / AFP)

Les commentaires d’Al-Amine sont intervenus quelques jours après que Yahya Sinwar, le chef du Hamas à Gaza, a déclaré que le Hamas « était en coordination avec le corps des Gardiens de la Révolution et le Hezbollah tout au long des combats, lors d’une conférence de presse citée par Kan News.

M. Sinwar a également déclaré qu’il y avait « une coordination totale entre la résistance au Liban et la résistance à Gaza », faisant référence à plusieurs roquettes tirées sur Israël depuis le Liban pendant le conflit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...