Rechercher

Golda Meir aurait adoré être incarnée par Helen Mirren au cinéma, dit son petit-fils

Shaul Rahabi assure que sa défunte grand-mère aurait approuvé le casting et que le fait d'être juif "n'a aucune importance", alors que le débat "Jewface" reprend de plus belle

Helen Mirren dans le rôle de Golda Meir dans la série " Golda " de HBO. (Crédit : Jasper Wolf)
Helen Mirren dans le rôle de Golda Meir dans la série " Golda " de HBO. (Crédit : Jasper Wolf)

Le petit-fils de Golda Meir a défendu jeudi l’attribution du rôle de Golda Meir à l’actrice non juive Helen Mirren pour incarner l’unique femme Première ministre d’Israël, dans un biopic qui aura pour toile de fond la guerre de Yom Kippour.

Shaul Rahabi a déclaré au Jewish Chronicle que sa défunte grand-mère aurait aimé ce casting. « Je suis sûr que Mirren est géniale et le fait d’être juif ou non n’a aucune importance », aurait-il déclaré.

Ces commentaires interviennent après que l’actrice et comédienne britannique Maureen Lipman a remis en question le casting plus tôt ce mois-ci, ravivant ainsi une querelle permanente sur le casting d’acteurs non-juifs dans des rôles de personnages juifs.

Mme Lipman est l’une des nombreuses personnalités de la télévision et du théâtre britanniques, avec Miriam Margolyes, à avoir signé une lettre ouverte en 2019 sur la distribution de rôles de personnages juifs à des acteurs non-juifs – une pratique que certains ont qualifiée de « Jewface ».

L’actrice Helen Mirren à Los Angeles, Californie, le 30 janvier 2016. (Crédit : Alberto E. Rodriguez/Getty Images)

Nombreux sont ceux qui soulignent que si les directeurs de casting font de plus en plus attention quand il s’agit de distribuer des rôles issus des minorités – en ce qui concerne non seulement l’origine, mais aussi le handicap, l’orientation sexuelle et plus encore – les personnages juifs sont encore régulièrement, voire majoritairement, joués par des non-Juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...