Hamas : Les Palestiniens doivent avoir une « vision commune » pour l’Intifada
Rechercher

Hamas : Les Palestiniens doivent avoir une « vision commune » pour l’Intifada

Le chef du bureau politique du groupe terroriste palestinien appelle à une coordination entre 'les opérations sur le terrain' et l'AP

Khaled Meshaal parle à Michael Isikoff de Yahoo News à Doha, la capitale du Qatar, août 2014 (Crédit : capture d'écran, Yahoo News)
Khaled Meshaal parle à Michael Isikoff de Yahoo News à Doha, la capitale du Qatar, août 2014 (Crédit : capture d'écran, Yahoo News)

La direction palestinienne doit définir une vision commune pour l’actuelle « Intifada », a expliqué le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Meshaal, en référence aux attaques au couteau quasi-quotidiennes menées contre des civils israéliens et les forces de sécurité depuis le 1er octobre en Israël et en Cisjordanie.

Meshaal a précisé que les Palestiniens doivent « formuler une stratégie nationale ; il doit y avoir une coordination entre les opérations de résistance sur le terrain et les processus politiques [de l’Autorité palestinienne] ».

« Les Palestiniens doivent décider d’une vision partagée pour cette Intifada », a-t-il ajouté, selon Ynet, tout en critiquant l’Autorité palestinienne de ne pas en faire assez pour lutter contre « la politique de colonisation et les crimes de guerre des colons » d’Israël.

« Les crises dans la bande de Gaza [à la suite de la guerre de l’été dernier] doivent être résolues – la fin du blocus, la création d’un port et un aéroport, etc… [L’ancien émissaire du Quartet] Tony Blair et [le coordonnateur spécial des Nations unies] Nickolay Mladenov a suggéré que nous venions à Londres et à Genève [pour des pourparlers] mais nous devons d’abord résoudre ces problèmes », a-t-il été cité.

« La responsabilité de cette direction est de dessiner une vision et des objectifs politiques nationaux précis pour l’Intifada et cela inclut la mise en échec du plan de l’occupant de diviser la mosquée Al-Aqsa », a-t-il poursuivi.

« L’unité nationale est impérative pour que l’Intifada atteigne ses objectifs », a dit Meshaal.

« Nous vivons une Intifada et elle doit se poursuivre jusqu’à la libération de Jérusalem et de la Cisjordanie », a conclu Meshaal.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...