Rechercher

Herzog inaugure la journée nationale israélienne à l’Expo de Dubaï

Le président a rencontré le dirigeant de l'émirat et discuté du développement du commerce et des investissements entre les nouveaux alliés

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le président Isaac Herzog est rejoint par le commissaire général de l'Expo 2020 Dubaï, le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan, au pavillon d'Israël, le jour de la fête nationale d'Israël à l'exposition, le 31 janvier 2021 (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO).
Le président Isaac Herzog est rejoint par le commissaire général de l'Expo 2020 Dubaï, le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan, au pavillon d'Israël, le jour de la fête nationale d'Israël à l'exposition, le 31 janvier 2021 (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO).

Le président Isaac Herzog et son épouse, Michal, ont ouvert la journée nationale d’Israël à l’Expo 2020 de Dubaï lundi matin, déclarant que les Israéliens partagent la « haute estime des Émiratis pour la foi religieuse liée à l’ingéniosité ».

« Une partie de la nouveauté des EAU est la combinaison d’un esprit innovant et d’une approche avant-gardiste, avec un profond respect pour la glorieuse tradition musulmane », a déclaré le président.

« Nous admirons la voie que vous avez tracée », a-t-il ajouté.

Herzog et la Première dame ont été accueillis à l’Exposition de Dubaï par une garde d’honneur, puis le drapeau israélien a été hissé sur la place centrale du site. L’hymne national israélien, la « Hatikvah », a ensuite été joué.

« Israël est un pays où les obstacles deviennent des opportunités, et où l’impossible est un défi alléchant », a déclaré Herzog dans un discours.

« Ce pavillon a donné un aperçu phénoménal de ce que nous avons à offrir – des technologies de l’eau et de l’agriculture durable à la santé publique, en passant par les villes intelligentes et les solutions révolutionnaires pour une économie circulaire. »

Il a qualifié le pavillon de « démonstration pratique de la coopération entre les nations, de l’avenir que nous pouvons tous imaginer. Cette imagination est devenue réalité ici-même, lorsque les Émirats arabes unis et leurs dirigeants ont osé signer les accords historiques d’Abraham. »

Le président Isaac Herzog et la Première dame Michal rencontrent le dirigeant de Dubaï, Sheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum, le 31 janvier 2021 (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Herzog a conclu ses propos en arabe, en disant : « Que Dieu vous bénisse et vous accorde une longue vie. Merci beaucoup ».

S’exprimant avant Herzog, le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan, ministre de la Tolérance et de la Coexistence des Émirats arabes unis et commissaire général de l’Expo 2020 à Dubaï, a déclaré : « Israël a beaucoup à offrir sur notre plate-forme mondiale. »

Après sa visite du pavillon israélien, Herzog a rencontré le dirigeant de Dubaï, le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum.

Selon le bureau du président, les deux hommes ont discuté des relations bilatérales en matière de commerce, d’investissement, de tourisme et d’innovation.

Plus de 600 000 personnes ont visité le pavillon d’Israël à l’exposition. Les 192 pays présents à l’exposition disposent d’une journée pour présenter leur propre pavillon.

Israël et les Émirats arabes unis ont noué des liens dans le cadre des accords d’Abraham négociés par les États-Unis en 2020, révélant au grand jour plus d’une décennie de contacts secrets, et ont vu leurs relations s’épanouir depuis lors.

Herzog et son épouse ont atterri à Abu Dhabi dimanche matin pour la toute première visite officielle d’un président israélien aux EAU.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...