Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Iran : L’ex-président Ahmadinejad candidat à la présidentielle

Le scrutin présidentiel était initialement prévu pour 2025, mais se tiendra fin juin pour remplacer Ebrahim Raïssi ; les candidatures devront être validées d'ici au 11 juin

L'ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad s'adressant aux médias après avoir enregistré sa candidature à la prochaine élection présidentielle iranienne, à Téhéran, le 2 juin 2024. (Crédit :  Atta Kenare/AFP)
L'ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad s'adressant aux médias après avoir enregistré sa candidature à la prochaine élection présidentielle iranienne, à Téhéran, le 2 juin 2024. (Crédit : Atta Kenare/AFP)

L’ancien président populiste et ultra-conservateur Mahmoud Ahmadinejad a enregistré dimanche sa candidature à l’élection présidentielle anticipée prévue le 28 juin en Iran, ont rapporté les médias d’États.

Le scrutin présidentiel était initialement prévu pour 2025, mais se tiendra fin juin pour remplacer le président ultra-conservateur Ebrahim Raïssi, surnommé le « Boucher de Téhéran », qui a péri le 19 mai dans un accident d’hélicoptère.

Ahmadinejad, 67 ans, a été président pendant deux mandats consécutifs de 2005 à 2013, marqués notamment par des propos incendiaires sur Israël et de vives tensions avec l’Occident, notamment sur le programme nucléaire iranien.

Les candidatures à la présidentielle devront être validées d’ici au 11 juin par le Conseil des gardiens de la Constitution, un organe non élu dominé par les conservateurs et chargé de superviser le processus électoral.

Ahmadinejad avait déjà été disqualifié de la course à la présidentielle en 2021 et 2017.

« Je suis convaincu que tous les problèmes du pays peuvent être résolus en utilisant les capacités nationales au maximum », a-t-il déclaré dimanche après avoir déposé sa candidature au ministère de l’Intérieur.

En Occident, son nom est associé de façon indélébile à ses déclarations tonitruantes affirmant en 2005 qu’Israël devait être « rayé de la carte » et que la Shoah était un « mythe ».

Il est également associé à la répression sévère des manifestations organisées à travers l’Iran contre sa réélection contestée en 2009, qui a fait des dizaines de morts et des milliers d’arrestations.

L’inscription des candidats à la présidentielle du 28 juin a commencé jeudi et se termine ce lundi.

D’autres personnalités, dont l’ancien président du Parlement, Ali Larijani, et l’ancien négociateur ultra-conservateur du dossier nucléaire Saïd Jalili, ont également présenté leurs candidatures.

Le Conseil des Gardiens de la Constitution annoncera la liste des candidats qualifiés le 11 juin.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.