Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

Israël accuse Pretoria d’utiliser la CIJ avec « cynisme »

L'Afrique du Sud a demandé mercredi à la Cour d'imposer de nouvelles mesures d'urgence à Israël face à ce qu'elle a décrit comme une "famine généralisée" résultant de l'offensive israélienne à Gaza

Un drapeau palestinien flottant à l'extérieur de la plus haute juridiction des Nations unies lors des audiences concernant les "Conséquences juridiques découlant des politiques et pratiques d'Israël dans les Territoires occupés" dont Jérusalem-Est, à la Cour internationale de justice, à La Haye, aux Pays-Bas, le 21 février 2024. (Crédit : Peter Dejong/AP Photo)
Un drapeau palestinien flottant à l'extérieur de la plus haute juridiction des Nations unies lors des audiences concernant les "Conséquences juridiques découlant des politiques et pratiques d'Israël dans les Territoires occupés" dont Jérusalem-Est, à la Cour internationale de justice, à La Haye, aux Pays-Bas, le 21 février 2024. (Crédit : Peter Dejong/AP Photo)

Le gouvernement israélien a accusé jeudi l’Afrique du Sud de faire une « exploitation cynique » de la Cour internationale de Justice (CIJ) à qui Pretoria a demandé d’imposer à Israël de nouvelles mesures conservatoires face à la crise humanitaire à Gaza.

« Les demandes répétées de mesures conservatoires formulées par l’Afrique du Sud afin d’aider le Hamas sont une nouvelle exploitation cynique de la Cour internationale de Justice », a écrit Lior Haiat, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, dans un message publié sur X (anciennement Twitter).

« L’Afrique du sud continue d’agir comme le bras juridique du Hamas », a-t-il ajouté.

L’Afrique du Sud a demandé mercredi à la CIJ d’imposer de nouvelles mesures d’urgence à Israël face à ce qu’elle a décrit comme une « famine généralisée » résultant de l’offensive israélienne à Gaza.

Pretoria a exhorté la juridiction à ordonner un « arrêt immédiat » des combats, la libération de tous les otages, la fin des restrictions israéliennes Gaza et la fourniture d’une aide d’urgence.

Selon l’ONU, 2,2 millions de personnes, soit l’immense majorité de la population, sont menacées de famine dans le territoire palestinien.

C’est la deuxième fois que l’Afrique du Sud demande des mesures supplémentaires à la plus haute juridiction de l’ONU depuis que cette dernière, déjà saisie par Pretoria, avait appelé Israël en janvier à prévenir tout éventuel acte de génocide et à permettre l’accès de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza.

La première demande datant de février a été rejetée.

La guerre à Gaza a éclaté lorsque le Hamas a envoyé 3 000 terroristes armés en Israël, le 7 octobre, pour mener une attaque brutale au cours de laquelle ils ont tué près de 1 200 personnes. Les terroristes ont également pris en otage 253 personnes, pour la plupart des civils, et les ont emmenées à Gaza.

Israël a réagi en lançant une campagne militaire dont l’objectif vise à détruire le Hamas, à l’écarter du pouvoir à Gaza et à libérer les otages.

Plus de 30 000 personnes seraient mortes à Gaza depuis le début de la guerre, selon le ministère de la Santé dirigé par les terroristes du Hamas. Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza. L’armée israélienne affirme avoir tué plus de 13 000 membres du groupe terroriste à Gaza, en plus d’un millier de terroristes à l’intérieur d’Israël le 7 octobre et dans les jours qui ont suivi l’assaut.

Les ordonnances de la CIJ, qui règle les litiges entre Etats, sont contraignantes mais elle n’a aucun moyen de les faire appliquer. Elle a par exemple ordonné à la Russie de stopper son invasion en Ukraine, toujours en cours.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.