Israël arrête deux chefs du Hamas bien connus à Ramallah
Rechercher

Israël arrête deux chefs du Hamas bien connus à Ramallah

Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté deux commandants bien connus du Hamas à Ramallah ce jeudi matin

Une carte montrant l'entrée nord du village d'Al-Bireh, au centre de la Cisjordanie, que les dirigeants des implantations veulent sceller en réponse aux récentes attaques terroristes. L'entrée est marquée en rouge, al-Bireh est marquée en bleu clair, la route menant à l'avant-poste de Givat Assaf que les dirigeants des implantations veulent proche du trafic palestinien est marquée en bleu foncé, Givat Assaf est en rose et Beit El est en vert. (Autorisation)
Une carte montrant l'entrée nord du village d'Al-Bireh, au centre de la Cisjordanie, que les dirigeants des implantations veulent sceller en réponse aux récentes attaques terroristes. L'entrée est marquée en rouge, al-Bireh est marquée en bleu clair, la route menant à l'avant-poste de Givat Assaf que les dirigeants des implantations veulent proche du trafic palestinien est marquée en bleu foncé, Givat Assaf est en rose et Beit El est en vert. (Autorisation)

Jamal al-Tawil, un résident d’al-Bireh, et Hussein Abu Kweik sont des hauts responsables du groupe terroriste basé à Gaza.

Le service de sécurité du Shin Bet, qui a confirmé les arrestations des deux responsables du Hamas au Times of Israel, les a qualifiées de « routinières » sans donner de détails. Al-Tawil et Abu Kweik sont toujours en détention, indique le porte-parole.

« L’arrestation de deux hauts responsables du Hamas, Jamal al-Tawil et Hussein Abu Kweik, est une tentative ratée de l’occupation pour contrecarrer la voie de l’action commune », a déclaré le Hamas dans un communiqué, en référence aux récentes déclarations selon lesquelles le Hamas et son rival le Fatah coordonneront leur action contre le plan d’annexion de certaines parties de la Cisjordanie par Israël.

Quinze autres Palestiniens ont été arrêtés la nuit dernière en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, selon l’agence de presse officielle de l’Autorité palestinienne WAFA.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...