Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

Israël élargit la zone de pêche gazaouie

Nizar Ayache, chef du syndicat des pêcheurs gazaouis, espère que cet élargissement améliorera les “dures conditions de vie” des pêcheurs

Pêcheurs palestiniens à quelques centaines de mètres de la plage de Gaza Ville, le 10 août 2014. (Crédit : Roberto Schmidt/AFP)
Pêcheurs palestiniens à quelques centaines de mètres de la plage de Gaza Ville, le 10 août 2014. (Crédit : Roberto Schmidt/AFP)

Israël a autorisé les pêcheurs gazaouis à s’éloigner de la côte de la petite enclave sous blocus jusqu’à neuf milles nautiques, une distance jusqu’ici limitée à six milles, ont indiqué des responsables palestiniens à l’AFP.

Interrogées par l’AFP sur cette annonce, les autorités israéliennes n’ont pas répondu dans l’immédiat.

Cette nouvelle mesure « demandée de longue date » prendra effet « mercredi à 12h00 GMT », a précisé à l’AFP Mohammed al-Maqadma, responsable de l’instance palestinienne de coordination avec les autorités israéliennes. Elle ne s’appliquera toutefois qu’à « la moitié sud allant jusqu’à la frontière égyptienne de la bande de Gaza ».

Nizar Ayache, chef du syndicat des pêcheurs gazaouis, a confirmé cet élargissement et dit espérer qu’il améliorerait les « dures conditions de vie » des pêcheurs.

Dans le territoire asphyxié économiquement et ravagé par trois guerres entre 2008 et 2014, la pêche fait vivre, pauvrement, environ 4 000 familles. La marine israélienne ouvre régulièrement le feu sur des bateaux gazaouis aux limites de la zone de pêche et arrête régulièrement des pêcheurs.

Des pêcheurs palestiniens au port de la ville de Gaza, le 13 mai 2015. (Crédit : Aaed Tayeh/Flash90)
Des pêcheurs palestiniens au port de la ville de Gaza, le 13 mai 2015. (Crédit : Aaed Tayeh/Flash90)

Israël, comme l’Egypte, soumet la bande de Gaza, dirigée sans partage par le Hamas, groupe terroriste islamiste, à un blocus terrestre, aérien et maritime depuis 2006.

Limitée au nord et à l’est par le territoire israélien et à l’ouest par la Méditerranée, la bande de Gaza borde au sud l’Egypte qui maintient son point de passage avec l’enclave palestinienne fermé en quasi-permanence.

La zone de pêche avait déjà été élargie à 9 milles durant deux mois au printemps et deux autres mois à la fin de l’année 2016.

Après les accords d’Oslo de 1993, qui prévoyaient une zone de pêche de 20 milles nautiques, la zone de pêche a varié à plusieurs reprises, jusqu’à être réduite à trois milles, puis portée à six milles après la guerre de juillet-août 2014.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.