« Israël se préparerait à un éventuel effondrement de l’AP »
Rechercher

« Israël se préparerait à un éventuel effondrement de l’AP »

Selon Haaretz, le Premier ministre et l'establishement de la Défense ont demandé aux principaux ministres d'adopter une approche préventive pour renforcer Ramallah

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirige la réunion hebdomadaire du gouvernement à Jérusalem le 3 janvier 2016 (Crédit photo: Alex Kolomoisky / POOL)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirige la réunion hebdomadaire du gouvernement à Jérusalem le 3 janvier 2016 (Crédit photo: Alex Kolomoisky / POOL)

Des responsables gouvernementaux de haut niveau se seraient réunis pour discuter de l’éventualité de l’effondrement de l’Autorité palestinienne, et le Premier ministre Benjamin Netanyahu aurait donné des instructions aux ministres d’agir pour empêcher la chute de l’organe dirigeant la Cisjordanie.

Netanyahu aurait dit lundi au cabinet de sécurité qu’Israël doit prendre des mesures pour éviter l’effondrement, mais a aussi averti les ministres de se préparer pour le pire des cas, a rapporté mardi le journal Haaretz.

« Nous devons empêcher l’Autorité palestinienne de s’effondrer si possible, mais dans le même temps, nous devons nous préparer au cas où cela se produirait, » aurait-il dit, selon le journal, lors d’une réunion à huis clos des principaux ministres.

Selon l’article, le cabinet de sécurité – chargé de décrire et mettre en œuvre la politique étrangère et de défense – a tenu deux réunions au cours des dix derniers jours pour discuter de la possibilité de l’effondrement de l’Autorité palestinienne. Les discussions viennent alors qu’une vague de terreur se poursuit à travers le pays et sur fond de rumeurs d’une crise politique au sein du gouvernement palestinien.

Les réunions ont traité des évaluations de l’establishment de la Défense selon lesquelles l’Autorité palestinienne était « susceptible » de s’effondrer ou de se désintégrer et qu’un tel scénario créerait des exigences ardues sur Israël, le forçant à prendre en charge à la fois les questions de sécurité et civiles dans des zones actuellement contrôlées par l’Autorité palestinienne.

Une source anonyme au courant des discussions du Cabinet a déclaré que la recommandation de l’establishment de la Défense était « d’adopter une politique officielle pour prévenir un tel effondrement. » Selon la source, Netanyahu a adopté la proposition, « pas seulement de dire que nous ne sommes pas intéressés par un effondrement, mais de faire des gestes et prendre des mesures sur le terrain qui conjureraient la réalisation d’un tel scénario. »

Il n’est pas clair quelles mesures ont été envisagées et il n’y a actuellement aucune confirmation officielle des propos de Netanyahu.

Selon le journal, certains membres du forum de neuf membres, qui comprend des membres du parti de droite HaBayit HaYehudi, se seraient opposés à un renforcement de l’Autorité palestinienne et préfèreraient son effondrement.

Des responsables de l’AP, dont son président Mahmoud Abbas, ont averti à plusieurs reprises ces derniers mois que l’Autorité palestinienne pourrait être démantelée en l’absence d’un processus de paix.

Avec peu d’espoir des deux côtés pour une reprise des négociations entre Israël et l’Autorité palestinienne, Abbas fait face à des appels acharnés pour qu’il démissionne de son poste de président de l’Autorité palestinienne et qu’il convoque de nouvelles élections, qui ont été repoussées depuis 2009.

Mohammad Dahlane, un ancien dirigeant en exil du parti Fatah a qualifié samedi Abbas d’ « échec » et a accusé dans une interview au Washington Post que l’approche de l’homme d’État âgé concernant les négociations de paix avec Israël avait tout à fait échoué.

Rebecca Shimoni Stoil a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...