Rechercher

Israël va autoriser les responsables de l’AP à disposer d’hélicoptères

Une première depuis 2001, les responsables israéliens ont recommandé cette mesure afin de renforcer le pouvoir d’Abbas qui disposera de 2 appareils, stationnés en Jordanie

Mahmoud Abbas s'exprime devant la 77e assemblée générale des Nations unies (Crédit : capture d'écran YouTube)
Mahmoud Abbas s'exprime devant la 77e assemblée générale des Nations unies (Crédit : capture d'écran YouTube)

Israël a l’intention d’autoriser l’Autorité palestinienne à acquérir des hélicoptères pour les vols de ses hauts dignitaires, et ce pour la première fois depuis 2001, selon des informations publiées jeudi.

Le quotidien Haaretz rapporte que les chefs de la sécurité israélienne se sont opposés à cette perspective depuis des années, craignant que les hélicoptères ne soient utilisés à des fins de contrebande, comme cela avait été le cas lorsque Yasser Arafat était à la tête de l’Autorité palestinienne.

Des responsables ont recommandé au gouvernement d’accepter la demande de l’actuel président Mahmoud Abbas dans le but de renforcer sa position au sein de l’Autorité palestinienne, selon l’article.

Les responsables du gouvernement israélien seraient également disposés à approuver ce changement.

Haaretz rapporte que, selon une version actuelle du plan, Israël envisagerait d’autoriser l’AP à acheter deux hélicoptères avec des fonds donnés par les pays du Golfe.

Les hélicoptères seraient stationnés en Jordanie, et les hauts responsables palestiniens pourraient les utiliser au besoin, poursuit l’article.

Des Palestiniens regardent un hélicoptère endommagé qui a été utilisé par l’ancien président de l’Autorité palestinienne, Yasser Arafat, lors d’une exposition dans la ville de Gaza, le 28 juin 2010. (Crédit : Adel Hana/AP)

L’Autorité palestinienne devra demander une autorisation de vol pour emprunter l’espace aérien israélien, qui inclut la Cisjordanie.

À la suite des accords d’Oslo signés entre Israël et l’AP au début des années 1990, Jérusalem avait autorisé Arafat à disposer de trois hélicoptères Mil Mi-8 de fabrication soviétique, selon le quotidien.

Le Premier ministre israélien de l’époque, Ariel Sharon, avait ordonné en 2001, lors du déclenchement de la deuxième Intifada, que les hélicoptères soient détruits après avoir été utilisés pour faire passer des armes et des Palestiniens recherchés.

Jusqu’à présent, la Jordanie fournissait un hélicoptère à Abbas pour ses déplacements.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...