Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Istanbul: 15 suspects liés à l’EI arrêtés pour complot présumé contre des synagogues

Selon la police, les dirigeants de la province de Khorassan ont ordonné aux suspects de s'attaquer aux consulats de Suède et des Pays-Bas et à des lieux de culte juifs et chrétiens

La synagogue Neve Shalom à Istanbul, en Turquie. (Crédit : La communauté juive turque)
La synagogue Neve Shalom à Istanbul, en Turquie. (Crédit : La communauté juive turque)

ISTANBUL, Turquie (JTA) – La police d’Istanbul a arrêté 15 suspects liés au groupe terroriste État islamique (EI), qui auraient comploté pour cibler des synagogues et des églises de la ville, ont rapporté dimanche les médias turcs.

« 15 personnes ont été arrêtées au motif que les dirigeants de Daesh [EI] de la province de Khorassan ont ordonné une action contre les consulats généraux de Suède et des Pays-Bas et les lieux de culte de nos citoyens chrétiens et juifs à Istanbul », a déclaré la police d’Istanbul dans un communiqué, selon le quotidien turc Hurriyet.

Le mois dernier, le département d’État américain avait lancé un avertissement aux citoyens américains résidant en Turquie, les avertissant que des attaques terroristes pourraient être imminentes contre des institutions diplomatiques et des lieux où les Occidentaux sont connus pour se rassembler, en nommant spécifiquement des églises et des synagogues.

Ces attaques potentielles seraient des représailles à l’autodafé public d’un Coran par un politicien danois d’extrême-droite devant l’ambassade de Turquie à Stockholm, en Suède, fin janvier. L’autodafé du Coran a suscité un tollé en Turquie et dans le monde islamique ; un musulman a même menacé de brûler un rouleau de la Torah devant l’ambassade d’Israël à Stockholm.

La communauté juive de Suède a condamné l’autodafé du Coran.

Les institutions juives turques ont déjà été visées par des terroristes réagissant à des problèmes géopolitiques. En 2003, Al-Qaïda avait orchestré une vague d’attentats à la bombe à Istanbul, frappant des cibles occidentales symboliques, comme le consulat britannique et le siège local de la banque britannique HSBC. Ils ont également fait exploser deux synagogues turques, tuant 28 personnes et en blessant des centaines.

Les suspects arrêtés dimanche seraient affiliés à l’aile « Khorassan » de l’EI, également connue sous le nom d’ISIS-K, qui a combattu les talibans en Afghanistan. Ils se concentrent sur le Khorassan, une région qui couvrait historiquement la frontière orientale de l’ancien Empire perse.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.