Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Italie : Un député veut faire de « Bella ciao » un chant officiel de la fête nationale

Stefano Vaccari a déposé fin 2022 un projet de loi demandant la reconnaissance par le Parlement de cette chanson comme "expression populaire des valeurs" de la République

La Première ministre italienne Giorgia Meloni s'exprime lors des questions au Sénat, la chambre haute du parlement à Rome, le 23 novembre 2023. (Crédit : Filippo MONTEFORTE / AFP)
La Première ministre italienne Giorgia Meloni s'exprime lors des questions au Sénat, la chambre haute du parlement à Rome, le 23 novembre 2023. (Crédit : Filippo MONTEFORTE / AFP)

Un député italien a relancé samedi sa proposition de faire reconnaître par le Parlement la célèbre chanson des partisans anti-fascistes « Bella ciao » et de la jouer lors de la Fête nationale de la libération.

« ‘Bella ciao’ est le chant de la liberté et de la reconnaissance envers ceux qui se sont battus, sacrifiant leurs vies même, pour redonner la liberté et la démocratie au peuple italien contraint à la tyrannie nazi-fasciste », a écrit Stefano Vaccari sur X.

Vaccari a déposé fin 2022 un projet de loi demandant la reconnaissance par le Parlement de cette chanson comme « expression populaire des valeurs » de la République et qu’elle soit jouée, après l’hymne national, chaque 25 avril, date de la libération de l’Italie du nazisme en 1945.

Il y a deux jours, Andrea Crippa, haut responsable de la Ligue (extrême droite), a condamné cette chanson et affirmé que « le communisme a entraîné des millions de morts », entraînant des protestations de l’opposition.

« Nous pouvons affirmer avec certitude que ‘Bella ciao’ n’est pas l’expression d’une seule tendance politique mais qu’au contraire, toutes les forces démocratiques peuvent se reconnaître dans les idéaux universels dont s’inspire la chanson », avait écrit Vaccari en présentant son projet de loi.

Le député italien Stefano Vaccari, en 2013. (Crédit : Wikipedia ; CC BY 3.0 it)

Celui-ci a cependant peu de chances d’être adopté dans un pays qui a entamé un virage à droite avec le gouvernement ultra-conservateur de Giorgia Meloni.

Mercredi soir une bagarre a éclaté dans la chambre basse du Parlement, lorsque des députés d’extrême droite ont intercepté un élu de l’opposition qui voulait mettre un drapeau autour du cou d’un ministre.

Cinq députés d’extrême droite ont été suspendus de sept à quinze jours, et le député de l’opposition quatre jours.

Un récent reportage du site d’information Fanpage.it a par ailleurs montré des membres de Gioventù nazionale (Jeunesse nationale), le mouvement jeunesse du parti Frères d’Italie, faire le salut fasciste en disant « Sieg Heil », le slogan nazi qui accompagnait les discours d’Hitler.

« Il y a un climat préoccupant dans le pays et l’enquête de Fanpage sur le mouvement jeune de Fratelli d’Italia le démontre », a commenté Annamaria Furlan, sénatrice du parti démocrate – Italie démocrate et progressiste (PD-IDP).

Paolo Signorelli, ex-porte-parole du ministre de l’Agriculture Francesco Lollobrigida, par ailleurs beau-frère de Meloni, a lui dû démissionner récemment de ce poste quand les médias ont publié des extraits de messages téléphoniques, de caractère antisémite et d’extrême droite, qu’il avait échangés en 2018 avec un extrémiste de droite et trafiquant de drogue tué en 2019.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.