Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Jerry Seinfeld : « J’aime quand les anti-Juifs mettent du piment dans le spectacle »

L'humoriste s'est moqué des manifestants anti-Israël, alors que l'un d'eux a perturbé son spectacle à Norfolk, en Virginie, en criant "Free Gaza"

L’humoriste juif Jerry Seinfeld riant sur scène lors de la cérémonie de remise des diplômes de l'Université Duke, à Durham, en Caroline du Nord, le 12 mai 2024. (Crédit : Bill Snead/Duke University/AP)
L’humoriste juif Jerry Seinfeld riant sur scène lors de la cérémonie de remise des diplômes de l'Université Duke, à Durham, en Caroline du Nord, le 12 mai 2024. (Crédit : Bill Snead/Duke University/AP)

L’humoriste Jerry Seinfeld s’est moqué des manifestants anti-Israël qui l’ont importuné lors d’un spectacle à Norfolk, en Virginie, au cours du week-end.

Dans une vidéo publiée par le site d’information américain TMZ, on peut entendre une personne dans le public crier « Free Gaza », alors que Seinfeld monte sur scène.

Une échauffourée a éclaté dans le public, certains membres de l’assistance demandant aux manifestants de « sortir », tandis que la foule crie « Jerry, Jerry » en soutien à l’humoriste.

Alors que la foule huait le perturbateur, Seinfeld a sarcastiquement déclaré depuis la scène : « Je pense que votre message trouve un écho dans la foule, les gens semblent être de votre côté. »

L’humoriste a semblé garder son sang-froid pendant l’interruption et a déclaré : « J’aime bien quand les anti-Juifs mettent du piment dans le spectacle. »

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre le manifestant escorté hors de la salle par un agent de sécurité.

Cet incident est survenu une semaine après qu’une poignée d’étudiants ont quitté le discours de Seinfeld lors de la cérémonie de remise des diplômes de l’Université de Duke pour protester contre son soutien à Israël depuis les massacres perpétrés par le groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre et tout au long de la guerre qui s’en est suivie dans la bande de Gaza.

Lors d’une visite de solidarité en Israël en décembre, Seinfeld s’était rendu au kibboutz Beeri, lourdement dévasté lors de l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien le 7 octobre, et a rencontré des otages qui avaient été libérés lors d’une trêve d’une semaine conclue fin en novembre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.