Israël appelle à l’aide internationale pour lutter contre les incendies
Rechercher

Israël appelle à l’aide internationale pour lutter contre les incendies

Plusieurs communautés ont dû quitter leur domicile sur ordre de la police ; dix avions et des centaines de pompiers sont déployés

  • Les sapeurs-pompiers israéliens tentent d'éteindre un feu à proximité de Beit Meir, aux abords de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit :  Yonatan Sindel/Flash90
    Les sapeurs-pompiers israéliens tentent d'éteindre un feu à proximité de Beit Meir, aux abords de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90
  • Des avions de pompiers tentent d'éteindre un incendie à l'extérieur de Givat Yearim dans les collines de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
    Des avions de pompiers tentent d'éteindre un incendie à l'extérieur de Givat Yearim dans les collines de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
  • Un feu de forêt se propage vers la périphérie sud de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Un feu de forêt se propage vers la périphérie sud de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Un incendie de forêt près de Beit Meir, à l'extérieur de Jérusalem, le 15 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Un incendie de forêt près de Beit Meir, à l'extérieur de Jérusalem, le 15 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Un feu de forêt près de Givat Yearim à l'extérieur de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Un feu de forêt près de Givat Yearim à l'extérieur de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Un pompier israélien lutte contre les incendies de forêt près de Shoresh, à la périphérie de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
    Un pompier israélien lutte contre les incendies de forêt près de Shoresh, à la périphérie de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
  • Une voiture brûlée à la suite d'un incendie majeur près de Beit Meir, le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Une voiture brûlée à la suite d'un incendie majeur près de Beit Meir, le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Un pompier israélien court avec des tuyaux tout en combattant des incendies de forêt près de Shoresh, à la périphérie de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
    Un pompier israélien court avec des tuyaux tout en combattant des incendies de forêt près de Shoresh, à la périphérie de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
  • Un hélicoptère israélien largue de l'eau alors qu'il combat les incendies près de Shoresh, à la périphérie de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
    Un hélicoptère israélien largue de l'eau alors qu'il combat les incendies près de Shoresh, à la périphérie de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
  • Un pompier lutte contre un incendie majeur près de Beit Meir le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Un pompier lutte contre un incendie majeur près de Beit Meir le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Des arbres incendiés à la suite d'un incendie majeur qui s'est déclaré dans une forêt près de Beit Meir, à l'extérieur de Jérusalem hier, le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Des arbres incendiés à la suite d'un incendie majeur qui s'est déclaré dans une forêt près de Beit Meir, à l'extérieur de Jérusalem hier, le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Des pompiers et des citoyens israéliens tentent d'éteindre un incendie qui s'est déclaré dans une forêt près de Beit Meir, à l'extérieur de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Des pompiers et des citoyens israéliens tentent d'éteindre un incendie qui s'est déclaré dans une forêt près de Beit Meir, à l'extérieur de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • Un pompier israélien combat des feux de forêt pour le deuxième jour d’affilé près de Shoresh, à la périphérie de Jérusalem, le 16 août 2021 (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
    Un pompier israélien combat des feux de forêt pour le deuxième jour d’affilé près de Shoresh, à la périphérie de Jérusalem, le 16 août 2021 (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)

Un important feu de forêt à l’extérieur de Jérusalem, qui a démarré hier et que l’on croyait largement maîtrisé en début de journée ce lundi, a finalement repris « à très grande vitesse » cet après-midi, selon des responsables, la police ayant évacué des habitants et fermé des routes.

Plusieurs villes et villages situés près de la zone forestière de Sataf et le long de la route 1 qui relie Jérusalem à Tel Aviv se trouvaient ce lundi menacés par la résurgence du feu, ont indiqué les autorités, tandis que les pompiers se déployaient le long du périmètre sud de Jérusalem pour établir une nouvelle ligne de défense contre la propagation de l’incendie vers la capitale.

Après que les responsables des secours ont demandé au gouvernement de réclamer une aide internationale pour lutter contre les incendies incontrôlables, le Premier ministre Naftali Bennett a ordonné aux responsables du ministère de la Sécurité publique et du Conseil de sécurité nationale de coordonner une demande d’aide internationale.

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid s’est entretenu lundi soir avec son homologue grec, Nikos Dendias, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Les responsables du ministère ont envoyé des demandes d’aide à Chypre, à l’Italie, à la France et dans d’autres pays voisins. Selon le ministère, Israël souhaiterait le déploiement de davantage d’avions de lutte contre les incendies pour aider à combattre les flammes.

Le commissaire aux incendies et aux sauvetages, Dedi Simchi, chef des forces combinées de lutte contre les incendies dans le pays, a ordonné une mobilisation générale de tous les pompiers, y compris ceux qui ne sont pas en service, afin de tenter d’endiguer l’incendie.

Le feu a pénétré dans la ville de Givat Yearim lundi après-midi, selon les autorités, et les pompiers ont couru de maison en maison pour évacuer les résidents.

Au moins 10 avions de lutte contre l’incendie et plusieurs centaines de pompiers ont été déployés dans la zone, afin de former une ligne défensive. La première ligne de défense s’est apparemment effondrée avec la propagation de l’incendie à Givat Yearim. Les autorités ont déclaré qu’une nouvelle ligne était en train d’être formée dans la zone d’Ora et d’Aminadav, à la périphérie sud de Jérusalem. Les autorités ont accusé les vents violents d’avoir attisé les flammes alors que l’humidité diminuait.

Des pompiers et des citoyens israéliens tentent d’éteindre un incendie qui s’est déclaré dans une forêt près de Beit Meir, à l’extérieur de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les responsables de l’hôpital Hadassah Ein Karem, le plus grand hôpital du pays, ont démenti les premières informations selon lesquelles les patients étaient évacués de l’établissement alors que le brasier s’approchait du sud de Jérusalem. Les responsables de l’hôpital ont déclaré être en contact étroit avec la police et les forces de secours.

« Il y a un certain nombre d’autres fronts dans la région de Tzova », a indiqué un communiqué des services d’incendie et de secours. La ligne de feu s’approchait également de l’hôpital psychiatrique Eitanim, ainsi que du kibboutz Tzova.

Des évacuations ont eu lieu à Tzova, Sho’eva, Ein Rafa et Ein Nakuba, un village qui borde la route 1. Des tronçons des routes 368, 395 et 3955 près d’Eitanim ont été fermés à la circulation dans les deux sens. Les flammes progressaient également sur Har Etan et la communauté de Shoresh.

« Dix avions de lutte contre les incendies et un hélicoptère opèrent actuellement dans la zone de Tzuba-Eitanim », a indiqué un communiqué des services d’incendie et de secours lundi après-midi. « Un important front d’incendie y progresse, poussé par des vents puissants. Les avions forment une ligne défensive contre les nombreux points névralgiques de l’incendie, qui menacent les routes voisines. D’importantes forces terrestres sont en route pour protéger les villages voisins. »

Le feu a ravagé des zones forestières dimanche après-midi et dans la soirée, et a repris de plus belle après une matinée calme où les responsables espéraient que le pire était passé. Tôt lundi matin, les autorités ont déclaré que les pompiers avaient réussi à maîtriser une partie suffisante du brasier pour garantir qu’il n’y avait pas de danger immédiat pour les habitations de la région, même s’ils continuaient à lutter contre l’incendie, considéré comme le plus important dans la région de Jérusalem depuis des années.

Un pompier israélien court avec des tuyaux tout en combattant des incendies de forêt près de Shoresh, à la périphérie de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)

Les services d’incendie et de secours ont déclaré plus tôt dans la journée que 6,5 km2 avaient été endommagés jusqu’à présent dans l’incendie, qui a commencé dimanche.

Israël a été submergé par une nouvelle vague de chaleur, ce qui a créé des conditions idéales pour la propagation des flammes.

« La crise climatique rendra de tels événements plus fréquents et plus puissants, et Israël est particulièrement sensible à la sécheresse et au réchauffement », a déclaré la ministre de la Protection de l’environnement Tamar Zandberg lors d’une visite dans un centre de commandement de l’incendie. « Les catastrophes climatiques doivent être déclarées comme une menace stratégique, et préparées en conséquence. »

Un pompier de 32 ans a été blessé près de Shoresh dimanche soir, et a été soigné sur place avant d’être transféré au centre médical Ichilov dans un état modéré.

Un patient de 25 ans a été retrouvé sain et sauf lundi après-midi après avoir perdu le contact avec d’autres personnes pendant l’évacuation de l’hôpital psychiatrique d’Eitanim, alors que les flammes s’approchaient de la ville de Givat Yearim. Un deuxième patient qui avait disparu a été localisé peu avant minuit dimanche, selon la police.

Un feu de forêt près de Givat Yearim à l’extérieur de Jérusalem, le 16 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les ministères de la Santé et de la Protection de l’environnement ont publié un communiqué indiquant que la pollution était très élevée dans la région des collines de Jérusalem et qu’il était conseillé aux habitants de réduire les activités sportives en plein air, de rester à l’intérieur et de fermer leurs fenêtres. Il a été conseillé aux personnes souffrant de problèmes cardiaques ou pulmonaires, aux personnes âgées, aux enfants et aux femmes enceintes de ne pas sortir inutilement.

Alors que les avions de pompiers ont repris leur travail lundi matin après avoir été cloués au sol pour la nuit, le commissaire aux incendies et aux secours, M. Simchi, a déclaré que les enquêteurs pensaient que l’incendie avait été déclenché par l’homme, mais qu’il n’était pas encore clair s’il s’agissait d’une négligence ou d’un incendie criminel.

« Il s’agit d’un incendie d’origine humaine, qu’il s’agisse d’un acte criminel intentionnel ou d’une négligence », a déclaré M. Simchi.

Les pompiers ont commencé à lutter contre l’incendie dimanche en début d’après-midi, mais les conditions météorologiques chaudes et sèches ont attisé les flammes, causant d’importants dommages dans la région, y compris à un certain nombre de maisons et d’entreprises.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a ordonné à l’armée d’aider les pompiers à lutter contre l’incendie, a indiqué son bureau. Selon Tsahal, les pompiers et les troupes de recherche et de sauvetage du Commandement du front intérieur, ainsi que le détachement de sauvetage d’élite de l’unité 669 héliportée, ont été déployés dans la zone.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...