Jérusalem : un policier israélien attaqué au couteau, le terroriste tué
Rechercher

Jérusalem : un policier israélien attaqué au couteau, le terroriste tué

Le terroriste a été abattu par la police après avoir tenté de poignarder l'agent à la Porte des Lions ; personne n'a été blessé

Les forces de sécurité israéliennes patrouillant près de la porte du Lion de la Vieille Ville de Jérusalem le 7 octobre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Les forces de sécurité israéliennes patrouillant près de la porte du Lion de la Vieille Ville de Jérusalem le 7 octobre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Un terroriste a tenté de poignarder un policier et a été abattu dans la Vieille Ville de Jérusalem, a indiqué la police lundi matin. C’est la dernière attaque en date qui a secoué la capitale et le reste d’Israël au cours des deux dernières semaines.

La police a déclaré qu’il n’y avait pas eu de blessés et le terroriste a été déclaré mort sur les lieux.

L’incident est survenu près de la Porte des Lions de la Vieille Ville, le site de deux attaques précédentes aux couteau, y compris celle qui a fait deux morts il y a plus d’une semaine.

Un porte-parole de la police a déclaré que le terroriste, un homme arabe, s’est approché du nord d’un cimetière et la police l’a invité à sortir ses mains de ses poches car elle soupçonnait que quelque chose était suspicieux.

L’homme a ensuite pris un couteau de sa poche et a tenté de poignarder un policier. L’officier portait un gilet de protection et n’a pas été blessé.

« Les officiers ont tiré rapidement sur le terroriste », a déclaré le porte-parole.

La police a renforcé la sécurité dans la Vieille Ville et dans la zone de la Porte des Lions, suite aux attaques, en renforçant la présence policière et en installant des détecteurs de métaux.

Le 3 octobre deux personnes ont été tuées et deux autres blessées, quand un homme arabe les a poignardés alors qu’il marchait près de la Porte des Lions, qui mène au quartier musulman de la Vieille Ville.

L’attaque a rapidement suscité une vague d’agressions, ainsi qu’à de la violence en Cisjordanie et dans le nord d’Israël.

Le 7 octobre dans la même région, une femme palestinienne a poignardé un homme dans le dos, qui s’est retourné et lui a tiré dessus.

Samedi, il y a également eu deux attaques aux couteaux près de la Porte de Damas dans la Vieille Ville, dont une qui a blessé trois policiers.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...