Deux hommes juifs poignardés dans le centre de Jérusalem
Rechercher

Deux hommes juifs poignardés dans le centre de Jérusalem

Les victimes ont été légèrement et modérément blessées dans une attaque près de la Vieille Ville ; le terroriste âgé de 16 ans a été abattu

Les forces de la sécurité et les ambulanciers devant le corps d'un terroriste Palestinien auteur d'une attaque au couteau dans la vieille ville de Jérusalem, le 10 octobre, 2015. (Crédit : AFP PHOTO / AHMAD GHARABLI)
Les forces de la sécurité et les ambulanciers devant le corps d'un terroriste Palestinien auteur d'une attaque au couteau dans la vieille ville de Jérusalem, le 10 octobre, 2015. (Crédit : AFP PHOTO / AHMAD GHARABLI)

Samedi matin, deux hommes juifs ultra-orthodoxes ont été blessés dans une attaque à coups de couteau dans le centre de Jérusalem, ont indiqué la police et les responsables médicaux, la dernière d’une vague d’attentats visant à répandre la peur parmi les habitants.

La police a déclaré que le terroriste, un adolescent palestinien de Jérusalem-Est, a été abattu par des agents qui se sont précipités sur les lieux du crime. Les fonctionnaires ont déclaré que l’attaquant était âgé d’environ 16 ans.

Les médecins de Magen David Adom ont déclaré que les deux victimes, âgées respectivement de 62 et 65 ans, étaient toutes deux sur leurs pieds, « conscientes et dans un état stable » quand ils sont arrivés sur les lieux du crime.

L’un a subi de légères blessures et l’autre des blessures modérées. Les deux ont été évacués vers le centre médical Shaare Zedek de la ville.

L’attaque a eu lieu dans la rue Haneviim, située à l’extérieur des murs de la Vieille Ville de Jérusalem.

La police a déclaré que des officiers avaient « vu des hommes juifs avec des lacérations dans le haut du corps. Les policiers ont vu le terroriste muni d’un couteau à la main et lui ont demandé de s’arrêter. Le terroriste a couru vers eux avec son arme. Les officiers lui ont tiré dessus, lui ont pris l’arme et l’ont neutralisé ».

Après l’attaque, des dizaines de manifestants arabes se sont affrontés avec la police près de la Porte de Damas. La police a répondu avec des moyens non létaux, et Walla News a rapporté qu’un journaliste israélien avait été légèrement blessé par une balle en caoutchouc.

C’est la treizième attaque à l’arme blanche en huit jours contre des Israéliens ou des juifs de la part de Palestiniens dans leur très grande majorité. Deux Israéliens sont morts, 17 autres ont été blessés. Six des terroristes ont été tués.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...