Kakhol lavan « organisera la Gay pride au mur Occidental », menace Shas
Rechercher

Kakhol lavan « organisera la Gay pride au mur Occidental », menace Shas

Une pub de campagne du parti ultra-orthodoxe clame aussi que la formation de Benny Gantz veut vendre du porc dans les centres commerciaux israéliens et du pain à Pessah

Le leader du parti Shas Aryeh Deri lors d'un événement de campagne à Jérusalem, le 2 avril 2019. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Le leader du parti Shas Aryeh Deri lors d'un événement de campagne à Jérusalem, le 2 avril 2019. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Le parti ultra-orthodoxe Shas a diffusé une publicité de campagne avertissant qu’un gouvernement dirigé par Kakhol lavan ferait passer le défilé de la Gay pride de Jérusalem devant le mur Occidental et qu’il permettrait la vente de porc dans les centres commerciaux israéliens.

D’un ton rempli de menace, cette campagne alarmiste qui vise les électeurs religieux a affirmé également que le parti dirigé par l’ancien chef d’Etat-major Benny Gantz autoriserait la vente de pain dans les supermarchés lors des fêtes de Pessah et qu’il suspendrait les allocations familiales.

Le Shas est en baisse dans les sondages en amont du scrutin du 9 avril. Selon certaines estimations, il pourrait terminer avec un score proche du seuil électoral.

Le leader de la formation, Aryeh Deri, a juré de ne pas rejoindre un gouvernement qui serait dirigé par Kakhol lavan après le scrutin national, même s’il a défendu son chef, Benny Gantz, lors d’un rassemblement récent. Deri a toutefois raillé l’ex-commandant militaire qui, selon lui, a « adopté la plateforme » de son second, Yair Lapid, de Yesh Atid.

La plateforme Kakhol lavan est plus libérale sur les questions relatives à la religion et à l’Etat. Elle soutient les transports publics lors du Shabbat et l’abrogation de la loi sur les petits commerces, qui empêche l’ouverture de certaines entreprises le samedi.

Elle a promis d’adopter une législation qui permettrait la mise en place d’unions civiles homosexuelles et la GPA en direction de cette communauté et s’est engagée à mettre en vigueur un accord, actuellement dans l’impasse, prévoyant la construction d’une plateforme de prière égalitaire au mur Occidental.

Elle ne s’est pas néanmoins positionnée sur une autorisation généralisée de la vente de porc, sur les rassemblements LGBT au mur Occidental ni laissé entendre un quelconque penchant anti-matzah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...